2022, année historique pour le luxe automobile

Access to the comments Discussion
Par Vincent Coste
Calandre de la Rolls-Royce Spectre, premier véhicule électrique du constructeur britannique, lors de sa présentation le 17 octobre 2022
Calandre de la Rolls-Royce Spectre, premier véhicule électrique du constructeur britannique, lors de sa présentation le 17 octobre 2022   -   Tous droits réservés  Reuters via Rolls-Royce/BMW Group

C'est la crise, ou plutôt la polycrise. Enfin, pas pour tout le monde. Un secteur s'en est bien tiré en 2022, celui des automobiles de luxe qui a réalisé des ventes record. Certaines marques ont même réalisé leur meilleure année de toute leur histoire, tandis que le reste du marché automobile peine à se relever de la pandémie et pâtit d'une pénurie mondiale de semi-conducteurs.

Comme dans l'automobile grand public, les SUV règnent en maître dans le luxe

Rolls-Royce

En 118 années d'existence, jamais le constructeur britannique Rolls-Royce n'avait vendu autant de voitures qu'en 2022, où un total de 6 021 véhicules arborant la célèbre "Flying lady" sur la calandre ont été écoulés. Ce chiffre représente une hausse de 8 % par rapport à 2021, avec des livraisons "à des clients dans une cinquantaine de pays", a indiqué dans un communiqué la marque qui appartient au groupe allemand BMW. Rolls-Royce a ajouté que ses principaux marchés ont été les États-Unis, la Chine et l'Europe. 

Business Wire / AP Photo
-Rolls-Royce CullinanBusiness Wire / AP Photo

Si la firme n'a pas communiqué dans le détail le volume de ventes pour chacun de ses modèles, Rolls-Royce a toutefois indiqué que le véhicule qui a été le plus vendu en 2022 a été le Cullinan, le SUV maison, commercialisé à partir de 340 000 €.  

Comme chez les marques plus roturières, les fameux "Sport Utility Vehicle", en bon anglais, tirent les ventes vers le haut dans le monde de l'automobile d'exception. Cette tendance est également visible chez Bentley ou encore Lamborghini. 

© Bentley
Bentley Bentayga© Bentley

Bentley

Bentley – qui faisait cause commune avec Rolls-Royce jusqu'en 1998 où la société a été acquise au groupe allemand Volkswagen – a aussi réalisé une année historique. Pour la première fois de son histoire, le constructeur britannique a dépassé la barre des 15 000 voitures, avec très exactement 15 174 écoulées en 2022. Soit une hausse de 4 % par rapport à l'année précédente, qui avait déjà établi un record. Comme chez son ancienne compagnie sœur, les marchés principaux ont été, dans l'ordre, les États-Unis, la Chine et l'Europe. Et là encore, le SUV maison, le Bentayga, a caracolé en tête, représentant 42 % du total ! Ticket d'entrée : 180 000 €.   

Le luxe automobile, ce n'est pas que des limousines britanniques dont les intérieurs sont dignes des meilleurs clubs londoniens, vous accueillant à grand renfort de cuir Connolly et de ronce de noyer, c'est aussi les fougueuses voitures de sport italiennes... rouges de préférence.  

© Lamborghini
Les ventes des différents modèles de Lamborghini en 2022© Lamborghini

Lamborghini

Une fois n'est pas coutume, ne commençons pas par les bolides flanqués d'un cheval cabré, mais ceux ornés d'un taureau. Chez Lamborghini, faisant aussi partie du groupe Volkswagen, l'année 2022 s'est soldée également par un exercice record avec 9 233 ventes annuelles, une première pour la marque de Sant'Agata Bolognese. Dans cet exercice, qui s'est envolé de 10 % par rapport au précédent, c'est encore un SUV qui tire, de très loin, son épingle du jeu. 5 367 exemplaires du monstrueux Urus, vendu à partir de 205 000 euros, ont ainsi trouvé preneur au cours des 12 derniers mois. 

Ferrari

Si le voisin de Maranello, Ferrari, n'a pas encore communiqué ses chiffres pour 2022, tout laisse à penser que cette année sera également exceptionnelle. En août dernier, le constructeur italien avait indiqué que les ventes pour les six premiers mois de l'année dernière avaient dépassé de plus de 1 250 celles des six premiers mois de 2021, une année qui avait été excellente avec 11 155 voitures vendues en tout. En attendant que Ferrari communique le total de ses ventes, la firme a elle aussi dégainé son SUV en septembre dernier qui suscite déjà un véritable engouement. En effet, il n'est déjà plus possible de signer un bon de commande pour acheter un Purosangue. Malgré un prix de vente débutant à 390 000 euros, tous les exemplaires de cette voiture quatre portes prévus pour les deux prochaines années ont, en effet, été réservés. La courbe de ventes ne risque pas de s'infléchir. 

Ludovic MARIN / AFPLudovic MARIN / AFP
Une Bugatti Chiron, photographiée à Paris, le 8 septembre 2022Ludovic MARIN / AFPLudovic MARIN / AFP

Bugatti

Encore plus haut dans l'exclusivité, Bugatti, encore une autre marque de la galaxie VW, a aussi connu une année 2022 record. Le constructeur français a en effet livré 80 hypersportives ce qu'il n'avait jamais fait. Et parmi ces voitures fabriquées à la main, et vendues plus de 2,5 millions d'euros, a été livré le 400ème exemplaire de la Chiron, un modèle produit dans les ateliers de Molsheim depuis 2016. Un détail significatif : la marque fondée par Ettore Bugatti au début du siècle dernier ne propose pas de SUV. Pour l'heure ? 

© Porsche
La gamme actuelle de Porsche : 911, Taycan, Macan, 718, Cayenne et Panamera© Porsche

Porsche

Si une marque de voiture de luxe peut se frotter les mains de l'intérêt de sa clientèle pour les SUV, c'est bien Porsche. Le constructeur allemand, appartenant également au groupe Volkswagen, a été l'instigateur de ces modèles. Lorsque la firme de Stuttgart a lancé son premier modèle haut sur pattes et doté de quatre portes, le Cayenne en 2002, de nombreux admirateurs de la marque avaient crié au scandale. Ils avaient tort. Encore l'année dernière, avec pas moins de 95 604 exemplaires, ce SUV a été le plus vendu, devant son petit frère, le Macan et ses 86 724 unités. L'emblématique 911 arrive en troisième position avec 40 410 voitures livrées sur un total de 309 884. Un total impressionnant pour un constructeur de véhicule haut de gamme.  

Nécessité de se réinventer

L'Union européenne a entériné, en octobre dernier, la fin de la vente des véhicules thermiques neufs en 2035. A partir de cette date, l'objectif est de réduire à zéro les émissions de CO2 en ne proposant que des véhicules 100 % électriques. 

Même si une dérogation a été accordée aux constructeurs produisant moins de 10 000 véhicules par an, typiquement les marques de luxe, pour leur permettre de vendre des voitures équipées d'un moteur thermique un an de plus, ils devront se plier à cette nouvelle donne et changer de paradigme. Fini les puissants V8 et V12 de plus de 500 chevaux, rejetant bien plus de CO2 que la moyenne. 

sqsqs
Rolls-Royce Spectresqsqs

Certaines marques proposent déjà des voitures électriques dans leur gamme. Porsche commercialise ainsi depuis 2019 la Taycan, qui s'est écoulée en 2022 à 34 801 exemplaires. Rolls-Royce va également proposer, cette année, son premier véhicule tout électrique, la Spectre. Les précommandes de ce grand coupé, commercialisé plus de 420 000€ ont "dépassé les attentes", assure la marque qui ajoute que les premières livraisons sont attendues au quatrième trimestre de 2023.