Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Attaque au couteau meurtrière au Japon : une fillette et un père tués

Attaque au couteau meurtrière au Japon : une fillette et un père tués
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Une attaque au couteau meurtrière a été perpétrée à Kawasaki au Japon, banlieue sud de la capitale Tokyo. Vers 8h ce matin, un homme d'une cinquantaine d'années muni de deux couteaux a agressé un groupe d'écoliers et leurs parents, des passants aussi, à un arrêt de bus scolaire. Une fillette de 12 ans a été tuée, un homme de 39 ans, papa d'un élève, a succombé à ses blessures. 16 autres personnes ont été touchées.

"J'ai vu un garçon, son cartable sur le dos, blessé et debout sur un parking, il avait l'air terrifié et choqué. Je ne peux pas trouver d'excuses, pardonner à ceux qui ont fait ça quel qu’en soit la raison."

Parmi les blessés, une femme d'une quarantaine d'années et trois filles, âgées de 6 ans, souffrent de graves blessures, principalement au niveau de la tête et du cou, et vont devoir subir une opération.

L'attaquant se serait donné la mort.

"Le chauffeur du bus scolaire m'a dit qu'il avait entendu quelqu'un crier. Il n'avait aucune idée de ce qui se passait et a vu plusieurs écoliers allongés par terre. Il a dit qu'un homme, un couteau dans chaque main, s'est poignardé puis est tombé ..."

Les tueries sont rares au Japon. Le pays dispose d'une législation de contrôle des armes très stricte et d'un taux de criminalité relativement faible. Mais des déchaînements de violence aveugle endeuillent occasionnellement l'archipel.

Le Premier ministre japonais Shinzo Abe a dit sa "grande colère" après cette attaque qu'il a qualifiée "d'atroce" avant de présenter ses sincères condoléances aux familles des victimes et d'espérer le rétablissement rapide des blessés.

L'enquête est en cours pour tenter de comprendre...

Encore en visite au Japon au moment des faits, le président américain a témoigné de sa solidarité.