Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.

DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Endurance: Thomas Laurent rejoint Toyota comme pilote de réserve essayeur

Le Français Thomas Laurent aux 24H du Mans le 18 juin 2017
Le Français Thomas Laurent aux 24H du Mans le 18 juin 2017 -
Tous droits réservés
JEAN-FRANCOIS MONIER
Taille du texte Aa Aa

Le pilote français Thomas Laurent, 21 ans, va rejoindre l‘équipe Toyota comme pilote de réserve essayeur dans le cadre de la saison 2019/2020 du Championnat du monde d’endurance (WEC), a annoncé l‘écurie japonaise mardi.

Actuellement 3e ex-aequo de ce championnat qu’il dispute pour l‘écurie Rebellion Racing en catégorie LMP1, le natif de la Roche-sur-Yon (Vendée) a remporté en août dernier les Six Heures de Silverstone avec comme coéquipiers l’Américain Gustavo Menezes et le Suisse Mathias Beche. Il va s’aligner pour cette même écurie aux 24 Heures du Mans, les 15 et 16 juin, dernière épreuve de la saison 2018/2019 de ce championnat.

“Je suis heureux d’accueillir Thomas au sein de l‘écurie Toyota Gazoo Racing. Il est un pilote très talentueux et régulier ce qui est impressionnant compte tenu de son jeune âge”, a souligné le président de l‘écurie Toyota Hisatake Murata dans un communiqué.

“Sur la base de ses performances enregistrées jusqu‘à présent, je suis sûr qu’il va continuer sa progression rapide et devenir une véritable star de l’endurance dans les années à venir”, a-t-il poursuivi.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.