Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Hand: Chambéry finira sur le podium pour la première fois depuis sept ans

Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Cinq jours après sa victoire en Coupe de France, Chambéry a remporté un nouveau succès en s’assurant la troisième place du Championnat grâce à sa victoire à Saint-Raphaël, 30 à 28, jeudi lors de l’avant-dernière journée.

Les Chambériens ont deux points d’avance sur Nantes ainsi que l’avantage à la différence de buts particulière et ne peuvent donc plus être dépassés. “Chambé” finira sa saison à domicile contre Nîmes et Nantes à l’extérieur à Dunkerque.

C’est la première fois que Chambéry finit sur le podium depuis 2012. Cette année-là, le club avait pris pour la onzième fois de son histoire la deuxième place, toujours derrière Montpellier.

En battant Dunkerque (31-21) samedi à Bercy, le club savoyard avait remporté sa première Coupe de France, et son premier trophée depuis 17 ans. Mais les joueurs se sont rapidement remobilisés.

“Ce n‘était pas évident de se remettre dedans, même si on est sur une bonne dynamique. Au début de la saison, personne ne nous voyait là. Il nous reste un match pour faire la fête et dire au revoir à ceux qui s’en iront”, a réagi le pivot Johannès Marescot, auteur de cinq buts, au micro de BeIN Sports.

Chambéry a pris la tête après vingt minutes de jeu pour ne plus la quitter grâce à Quentin Minel (7 buts) et au gardien Yann Genty (15 arrêts).

L’enjeu de la dernière journée, jeudi prochain, sera mince. Le Paris Saint-Germain a son sixième titre en poche depuis deux semaines et Montpellier s’est assuré la deuxième place mercredi en gagnant à Cesson-Rennes (30-24).

En bas du classement, Pontault-Combault est sûr de jouer en Proligue la saison prochaine et Cesson n’a plus qu’une infime chance de maintien.

Saint-Raphaël finira à une décevante septième place et ne jouera pas la Coupe de l’EHF, contrairement à Aix (6e). Reste à savoir qui de Nantes ou de Nîmes finira quatrième et cinquième.

Le Paris Saint-Germain est le seul à être assuré par le règlement de jouer la Ligue des champions. La Fédération européenne (EHF) distribuera deux wild-cards, dont l’une ne devrait pas échapper à Montpellier, champion d’Europe en 2018.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.