Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Ligue des Nations: Van Dijk, la dernière touche au tableau

Ligue des Nations: Van Dijk, la dernière touche au tableau
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Tout frais champion d’Europe avec Liverpool, Virgil Van Dijk peut apporter une dernière touche à sa splendide saison lors de la Ligue des nations au Portugal, où l’impressionnant défenseur et capitaine des Pays-Bas défie l’Angleterre, son pays d’accueil, jeudi (18h45 GMT) en demi-finale.

Aurait-il pu rêver d’un plus joli tableau ? A force d’en faire voir de toutes les couleurs aux attaquants adverses, le défenseur central au catogan a été élu meilleur joueur du Championnat d’Angleterre par ses pairs, puis il a remporté samedi la Ligue des champions avec les “Reds”, titre de meilleur joueur de la finale à la clé.

Tout au bout d’une campagne à 60 matches, voilà Van Dijk (27 ans) en mesure de conduire une équipe des Pays-Bas rajeunie et ambitieuse vers son premier titre officiel depuis l’Euro-1988.

“C’est l’opportunité de gagner un trophée”, a lancé le défenseur mercredi en conférence de presse. “Nous allons tout donner pour ça et notre confiance est maximale.”

Arrivé en 2018, le sélectionneur Ronald Koeman a fait de Van Dijk son capitaine et le patron de sa défense, l’une des meilleures parmi les sélections européennes avec pour compléter la charnière centrale l‘élégant Matthijs de Ligt, l’une des révélations de l’Ajax cette saison en Ligue des champions, très convoité par plusieurs grands clubs européens.

“Nous sommes ravis d’avoir ce genre de défenseurs dans notre équipe”, s’est réjoui Koeman mercredi. “L’un d’eux (De Ligt) n’a que 19 ans et doit prendre une bonne décision pour son avenir. Quant à Virgil, il est un peu plus expérimenté et il vient de gagner son premier grand titre.”

- Candidat au Ballon d’Or ? –

Chiffre incroyable: aucun joueur n’est parvenu à dribbler Van Dijk lors de ses 64 derniers matches avec Liverpool, toutes compétitions confondues, selon le statisticien Opta. De quoi justifier son statut de défenseur le plus cher du monde, acquis par les “Reds” en échange de 84 millions d’euros en janvier 2018.

“Difficile de passer à côté, cette statistique a été reprise partout”, a souri Van Dijk. “Mais je ne me focalise pas là-dessus, j’essaie juste de bien défendre. (…) J’ai eu une bonne année mais pour moi, ce n’est qu’un début.”

Et si, pour la première fois depuis 2006, le Ballon d’Or était attribué à un défenseur ?

Puissant, calme, sûr, le colosse Van Dijk (1,93 m) pourrait être un candidat solide: depuis 2014, la conquête de la Ligue des champions a toujours été un critère déterminant pour le jury de la prestigieuse récompense individuelle. Et cette saison, ni Cristiano Ronaldo, ni Lionel Messi, n’ont soulevé la C1.

“Le meilleur joueur du monde est Messi”, a tranché Koeman. “Mais si on devait définir un défenseur qui pourrait avoir la chance de gagner un tel prix, cela pourrait être lui parce qu’il incarne un défenseur ayant un impact complet.”

Modestement, Van Dijk a assuré ne pas se voir comme un prétendant: “Le Ballon d’Or n’est pas une chose à laquelle je pense”, a-t-il dit samedi après sa performance majuscule contre Tottenham en finale de C1 (2-0).

“Si jamais cela arrivait, par chance, bien sûr je l’accepterai, mais je ne crois pas qu’il y ait des raisons pour cela. Messi est toujours le meilleur”, a-t-il ajouté.

Les votants pourraient ne pas être de son avis, surtout s’il brille à nouveau cette semaine lors de la phase finale de Ligue des nations. Deux trophées européens possibles en l’espace d’une semaine, qui dit mieux ?

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.