DERNIERE MINUTE

Affaire de viol: une majorité de Brésiliens croit Neymar innocent

Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Près des deux tiers des Brésiliens croient en l’innocence de Neymar, accusé de viol par un mannequin lors d’une rencontre à la mi-mai à Paris, selon un sondage publié vendredi.

L’attaquant vedette de la Seleçao a reçu un flot de messages de soutien sur les réseaux sociaux où il compte des dizaines de millions d’abonnés, dans ce pays fou de football qui accueille la semaine prochaine la Copa America.L’institut Parana Pesquisas a révélé que “Ney” est innocent pour près de 63% des 2.071 Brésiliens qu’il a interrogés du 4 au 6 juin.

En revanche 14% des personnes questionnées ont estimé que le footballeur avait bien violé le mannequin brésilien Najila Trindade Mendes de Souza dans un hôtel parisien.

Le scandale a éclaté samedi lorsque la jeune femme a déposé plainte à Sao Paulo (sud-est), déclenchant des dénégations immédiates de Neymar qui a affirmé être tombé dans “un piège”.

Sans même attendre les conclusions de l’enquête sur cette affaire qui passionne le pays et la planète football, le président brésilien Jair Bolsonaro a apporté son soutien à Neymar, déclarant mercredi: “je le crois”.

Le chef de l’Etat est même ensuite allé lui rendre visite à l’hôpital après que Neymar s’est blessé à la cheville lors d’un match amical Brésil-Qatar, devant renoncer à sa participation à la Copa America.

Jeudi soir, quand Neymar est allé dans un commissariat de Rio dans le cadre d’un autre volet de l’affaire, qui concerne sa divulgation sur Instagram de photos et de messages intimes échangés sur Whatsapp avec le mannequin, le joueur a été accueilli par des fans venus lui apporter son soutien.

“Je me sens très aimé”, a dit l’attaquant du Paris SG, le joueur le plus cher de l’Histoire du football mondial.

Najila Trindade est de son côté allée faire une déposition vendredi auprès de la police de Sao Paulo.

Son avocat Danilo Garcia Andrade a expliqué la veille qu’elle avait reçu “des menaces” depuis le dépôt de sa plainte.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.
Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.