Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Immigration : Mexico offre un gage à Washington

Archives. Frontière entre le Mexique et le Guatemala en avril 2019
Archives. Frontière entre le Mexique et le Guatemala en avril 2019 -
Tous droits réservés
REUTERS/Jose Cabezas
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Elles ont fini par céder aux pressions de Washington : les autorités mexicaines ont annoncé le déploiement de la garde nationale à la frontière avec le Guatemala, alors que plus d'un millier de migrants avaient été bloqués près de ce point de passage, ce mercredi.

Aujourd'hui, ce geste constitue un nouveau pas, pour tenter de trouver un accord avec les Etats-Unis, qui menacent d'imposer des droits de douane sur les importations en provenance du Mexique dans trois jours, si aucune solution n'est trouvée.

Près de 6000 hommes devraient être postés pour freiner les clandestins venus d'Amérique Centrale, qui souhaitent transiter par le pays.

Un flux migratoire au coeur d'un bras de fer entre le président américain Donald Trump et son homologue mexicain Andres Manuel Lopez Obrador, qu'il accuse de rester passif face à ce phénomène. La Maison Blanche a posé ses conditions afin de parvenir à un accord, et insiste pour que le Mexique accueille les exilés sur son propre territoire.