Cyclisme: l'état de santé de Chris Froome "évolue favorablement"

Taille du texte Aa Aa

L‘état de santé du coureur britannique Chris Froome, gravement blessé après une chute mercredi à l’entraînement, “évolue favorablement” même s’il est maintenu en soins intensifs au CHU de Saint-Etienne, a rapporté vendredi à l’AFP un de ses médecins.

“Chris Froome va rester encore un peu en soins intensifs avec une surveillance rapprochée. Son état global est stabilisé et il évolue favorablement”, a déclaré le Pr Rémi Philippot, qui fait partie de l‘équipe de chirurgiens l’ayant opéré mercredi soir.

Victime d’une chute à cause d’une rafale de vent alors qu’il était en reconnaissance avant le contre-la-montre du Dauphiné, Chris Froome (34 ans) a été opéré de multiples fractures, au fémur droit et au coude droit ainsi qu’aux côtes.

Cet accident le prive du prochain Tour de France, qu’il envisageait de gagner pour la cinquième fois cet été. Selon le Pr Philippot, le Britannique ne devrait pouvoir reprendre la compétition que “d’ici six mois”.

“Comme pour tout polytraumatisé victime d’un accident à haute énergie, nous vérifions qu’il n’y a pas de lésions secondaires qui apparaissent”, a précisé le médecin.

“Quand les médecins réanimateurs le décideront, il sera transféré dans un service conventionnel du CHU, avant de rejoindre ultérieurement un centre de rééducation rapide adaptée à l’accueil des sportifs de haut niveau”, a encore expliqué le médecin, qui avait annoncé jeudi le maintien du coureur en soins intensifs pour 48 heures.

“Chris Froome a le moral et semble aller parfaitement bien, entouré de sa famille et du staff d’Ineos”, a ajouté le praticien hospitalier, s‘étonnant comme le reste du personnel du CHU de “la présence massive de médias britanniques à Saint-Etienne” depuis l’admission de Froome.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.