DERNIERE MINUTE

Madrid bascule à droite avec le soutien de l'extrême droite

Jose Luis Martinez Almeida, du Parti populaire (conservateur), élu maire de Madrid le 15 juin 2019, avec le soutien des libéraux de Ciudadanos et l'extrême droite de Vox
Jose Luis Martinez Almeida, du Parti populaire (conservateur), élu maire de Madrid le 15 juin 2019, avec le soutien des libéraux de Ciudadanos et l'extrême droite de Vox -
Tous droits réservés
OSCAR DEL POZO
Taille du texte Aa Aa

La municipalité de Madrid a basculé à droite samedi, grâce au soutien du nouveau parti d’extrême droite Vox apporté au candidat conservateur, Jose Luis Martinez Almeida.

Trois semaines après les élections municipales, et au terme d’intenses négociations, Jose Luis Martinez Almeida (Parti populaire, PP, conservateur) a été élu maire grâce au soutien à la fois des conseillers de centre droit de Ciudadanos et de l’extrême droite de Vox.

30 conseilleurs municipaux ont voté pour Martinez Almeida, soit plus que la majorité absolue nécessaire.

Il va succéder à Manuela Carmena, une ancienne magistrate élue en 2015 grâce au soutien de la gauche et de l’extrême gauche.

Le Parti populaire gèrera Madrid en coalition avec Ciudadanos, avec le soutien de Vox.

Un accord semblable a été conclu dans au moins une autre ville alors que Vox, fondé en 2013 et encore pratiquement absent du paysage politique il y a un an, progresse dans le pays. Il a remporté en avril 10% des voix et 24 élus sur 350 députés au Parlement espagnol.

“Vous allez nous entendre déplorer autant que nécessaire le fait que vous ayez décidé d’accorder à une force comme Vox la capacité de décider du gouvernement de la ville la plus importante d’Espagne, l’une des plus importantes du monde”, il réagi Pepu Hernandez, candidat malheureux du Parti socialiste au poste de maire de Madrid.

Le PP et Ciudadanos ont signé un accord en 80 points pour gouverner ensemble la capitale. Parmi ces points, une révision de Madrid Central, un système de restriction de la circulation dans le centre-ville mis en œuvre par Mme Carmena.

Ce schéma interdit sous peine d’amende aux automobilistes l’accès au centre-ville, avec l’objectif affiché d’une réduction de 40% des émissions.

Le PP et Ciudadanos se sont mis d’accord pour déclarer “un moratoire sur les amendes” à partir du 1er juillet, pendant qu’ils passent ce plan en revue.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.
Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.