Euro-2019 d'escrime: la sabreuse Manon Brunet en argent, Enzo Lefort en bronze au fleuret

Euro-2019 d'escrime: la sabreuse Manon Brunet en argent, Enzo Lefort en bronze au fleuret
Par AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2024 - Agence France-Presse.
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2024 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.

La sabreuse Manon Brunet est devenue vice-championne d'Europe lundi à Düsseldorf (Allemagne) après sa défaite 15-12 en finale face à l'Ukrainienne Olga Kharlan, une médaille d'argent qui porte à deux le compteur de l'équipe de France dès la première journée de l'Euro-2019, après le bronze décroché par Enzo Lefort au fleuret un peu plus tôt.

A 23 ans, Brunet glane sa première médaille dans une grande compétition après avoir échoué, face à Kharlan déjà, à décrocher le bronze lors de la petite finale des Jeux olympiques en 2016.

Dans un grand jour, le fleurettiste Enzo Lefort s'est hissé jusqu'en demi-finales après avoir notamment balayé en huitièmes le Russe Timur Safin (15-7), médaillé de bronze aux JO-2016. Mais il n'a rien pu faire face au champion olympique en titre, l'Italien Daniele Garozzo, qui l'a surclassé (15-8) aux portes de la finale.

Le tireur guadeloupéen s'offre, à 27 ans, une deuxième médaille dans un grand championnat après le bronze -déjà- obtenu aux Mondiaux de Kazan en 2014.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Judo : Riner sacré pour la huitième fois à Paris, Romane Dicko également en or

Clarisse Agbégnénou décroche sa septième victoire au Grand Chelem de Paris

Judo : avec trois médailles d'or à son actif, la France a brillé au Grand Slam de Paris