"Keep America great", le nouveau slogan de Trump

"Keep America great", le nouveau slogan de Trump
Par Sandrine DelormeEvelyn Laverick avec AFP, Reuters
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Donald Trump a officiellement lancé sa campagne pour la présidentielle de 2020, il veut rester 4 ans de plus pour achever ce qu'il a commencé...

PUBLICITÉ

"Keep america great", avec ce nouveau slogan, Donald Trump s'est officiellement lancé dans la course pour un second mandat à la tête des Etats-Unis.

Et ses partisans était au rendez-vous en Floride. Certains avaient même attendus toute la nuit pour assister à ce qui a été présentée comme la mère de tous les rassemblements, rien de moins. 

20 000 supporteurs sont donc venus entendre Donald Trump, scandant régulièrement 4 ans de plus!

"Il y a exactement 4 ans cette semaine, j'avais annoncé ma candidature et lancé ma campagne pour la présidence des Etats-Unis. Et il s'avère que c'était plus qu'une campagne, c'est devenu un grand mouvement politique grâce à vous, un grand mouvement."

Promettant "un séisme dans les urnes", Trump l'a assuré: "nous y sommes arrivés une fois, nous y arriverons encore."

De "Make America Great Again" à "Keep America Great", il n'y a qu'un pas. Aucune nouvelle proposition ou orientation annoncée. Donald Trump dit avoir toujours à cœur de défendre les droits des travailleurs américains, il a dénoncé les Fake news et l'immigration clandestine, promettant d'achever ce qu'il a commencé :

"D'ici la fin de l'année prochaine, nous aurons construit plus de 400 miles de mur, ça avance rapidement. ça avance très rapidement.

Et vous savez que nous n'avons pas pu faire approuver le mur par les démocrates même s'ils avaient voté pour, il y a quatre et six ans. (...) Ça avance vite, c'est beau. J'ai changé le design. Le mur va être plus solide, plus grand, mieux et moins cher."

Sur le bilan, Donald Trump a mis en avant les bons chiffres de ce qu'il appelle "L'Economie Trump".

Il a aussi réitéré ses positions connues sur l'Iran et Israël, en défendant sa décision emblématique sur le transfert de l'ambassade américaine à Jérusalem.

"Nous avons renoué le lien d'amitié avec notre cher allié, l'Etat d'Israël", a-t-il déclaré sous les applaudissements.

Sur l'Iran, Donald Trump a de nouveau dénoncé l'accord "désastreux" sur le nucléaire iranien dont il a retiré les Etats-Unis en 2018, claironnant avoir "imposé les sanctions les plus dures jamais appliquées contre le premier Etat parrain du terrorisme dans le monde".

Le président américain a également juré que sous son mandat, les Etats-Unis viendraient à bout du cancer, du sida, ... et prépareraient la voie pour envoyer des Américains sur Mars.

**Mais Donald Trump n'était pas le bienvenu pour tout le monde en Floride. **

Selon les sondages, il serait même derrière les potentiels candidats démocrates dans plusieurs états-clefs américains... Une autre Fake news selon Trump.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Sanders : "Une heure et demie de mensonges, d'absurdités absolues"

La loi texane criminalisant l'entrée illégale sur le territoire de nouveau suspendue en cour d'appel

Trump obligé de vendre des biens pour payer une caution de 454 millions de dollars ?