Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Une vague de chaleur touche l'Europe

Une vague de chaleur touche l'Europe
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

L'Europe se prépare à des températures extrêmes apportées par des vents d'Afrique, qui pourraient durer toute la semaine prochaine.

53 départements français en alerte orange canicule

La chaleur s'accentue très nettement lundi sur toute une partie centre et est de la France, qui affronte cette semaine une canicule d'une précocité inédite.

Le pays se prépare à des températures record pour ce mois juin. Au plus fort de l'épisode, le thermomètre devrait dépasser les 40 degrés la journée et ne descendra pas en dessous des 25 degrés la nuit. "Nous allons atteindre des températures sur une période de six ou sept jours qui n'ont jamais été observées pour le mois de juin auparavant. Nous nous attendons donc à des températures très élevées, avec des journées parmi les plus chaudes comparables à celles d'août 2003, la pire vague de chaleur que la France ait connue depuis la Seconde Guerre mondiale" explique François Gourand, un prévisionniste météo.

Quelque 53 départements ont été placés lundi en vigilance orange par Météo-France, de Paris au Centre, de l'Auvergne à la Bourgogne et l'Alsace, mais également en basse et moyenne vallée du Rhône.

Lundi après-midi, le thermomètre doit monter jusqu'à 33°C à Paris, 35°C à Lyon et Grenoble, 36°C à Clermont-Ferrand, selon l'organisme de la prévision. Mardi, il montera d'un cran: 34°C prévus à Paris et Reims, 36°C à Nancy, Metz, Strasbourg, 37 °C à Lyon, 39 °C à Grenoble. Mercredi, la barre des 40 °C sera atteinte à Besançon, Nevers, et le mercure devrait atteindre les 41 °C à Clermont-Ferrand ou Lyon.

L'épisode de cette semaine est sans précédent par son intensité et sa précocité, et ce depuis 1947 et l'établissement de relevés détaillés, souligne Météo-France. Dès le milieu de la semaine, des records vont être établis pour un mois de juin voire "localement tous mois confondus". Le jour le plus chaud se situera entre jeudi et vendredi.

Plan canicule activé à Paris

A Paris, le plan canicule a été activé. Les habitants viennent chercher un peu de frais près des fontaines et bassins de la capitale. "Comme tout le monde, je ne suis pas très content de cette chaleur intense car il n'y a pas vraiment de climatisation dans les appartements parisiens, donc les gens achètent des ventilateurs, on garde les volets fermés, on essaie de sortir et de trouver des endroits avec de l'eau, comme ici qui est magnifique" explique une résidente de la capitale".

Le gouvernement français se "mobilise"

La président Emmanuel macron a annoncé qu'une communication sera faite dès mardi en conseil des ministres: "Il permettra d'informer pleinement nos concitoyens sur l'ensemble des initiatives prises", a-t-il dit. "On attend aussi les employeurs pour aménager les choses", a ajouté le président de la République, quelques instants après l'annonce par le ministre de l'Education nationale du report des épreuves écrites du brevet des collèges, avant d'insister sur la "vigilance toute particulière dans les services d'urgence et les services de santé comme les Ehpad".

"Comme vous le savez, dans ces moments-là, ce sont des personnes malades, les femmes enceintes, les nourrissons et les personnes âgées qui sont les plus vulnérables et auprès desquelles il faut être non seulement vigilant, avoir des mesures de prévention" et pouvoir "intervenir le plus vite", a-t souligné.

A Budapest, le record de chaleur de 1987 a été battu

Le Service météorologique national hongrois a mesuré une température de 35,8 degrés à Budakalasz, au nord de Budapest, la semaine dernière, soit 0,8 °C de plus que le record précédemment établi dans plusieurs localités en 1987. Le record de chaleur de Budapest a également été battu avec 34,7 mesuré à Ujpest, un district du nord, dépassant le record précédent de 34,2 degrés lu en 1986.

La vague de chaleur devrait se poursuivre, bien que des averses éparses le week-end dernier aient fait baisser les températures.

Cette vague de chaleur touche également l'Allemagne, la Suisse et la Belgique. Selon les prévisions, elle devrait durer toute la semaine en Europe.