DERNIERE MINUTE

UE : Tusk vante le choix d'Ursula Von der Leyen

UE : Tusk vante le choix d'Ursula Von der Leyen
Taille du texte Aa Aa

Le président du Conseil européen, Donald Tusk, était ce jeudi matin à Strasbourg. Objectif : tenter de faire accepter le nom d'Ursula von der Leyen comme future présidente de la commission européenne.

Problème : ce choix est celui des dirigeants européens, et non celui des eurodéputés.

D'où le mécontentement dans les travées du parlement.

Donald Tusk s'est employé à positiver.

Pour la première fois dans l'histoire européenne, le Conseil a proposé deux hommes et deux femmes aux 4 postes-clé de l'Union. Je suis très heureux et très fier d'être parvenu à un tel équilibre hommes-femmes pour les plus hautes fonctions. C'est une nouveauté très positive. L'Europe ne fait pas que parler des femmes, elle choisit des femmes. Et j'espère qu'au parlement européen, aussi, cela sera source d'inspiration.
Donald Tusk
Président du Conseil européen

Rencontre Juncker - von der Leyen à Bruxelles

Et pendant que Donald Tusk vantait le choix d'Ursula von der Leyen, cette dernière était à Bruxelles. Une rencontre avec Jean-Claude Juncker, à qui elle pourrait donc succéder.

Grands sourires et franche accolade devant les photographes, comme un avant-goût de passage de relais. Pas sûr que tous les euro-députés lui réservent un accueil aussi chaleureux.

L'Allemande a 15 jours pour les convaincre. Car ce sont bien eux qui devront approuver (ou non) son choix. Le vote de confiance au Parlement de Strasbourg est prévu à la mi-juillet.

- avec agences -

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.