Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Les marchés financiers sanctionnent Erdogan, la livre turque s'effondre

Les marchés financiers sanctionnent Erdogan, la livre turque s'effondre
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Après trois mois d'embellie, la livre turque s'est de nouveau effondrée dimanche. Cette chute de 3 % par rapport au dollar intervient à la suite de la décision du président Recep Tayyip Erdogan de limoger le gouverneur de la banque centrale, Murat Cetinkaya.

Une décision immédiatement sanctionnée par les marchés financiers, mettant une fois de plus le doute sur l'indépendance de l'autorité monétaire turque.

Murat Cetinkaya avait remonté le taux directeur à 24 % en septembre dernier pour tenter d'enrayer la chute de la livre. Une décision inacceptable pour le président Erdogan qui exerçait des pressions depuis quelques semaines pour baisser ce taux. Si le décret présidentiel ne précise pas la raison de ce limogeage, le chef de l'Etat espère faire sortir la Turquie de la récession dans laquelle elle est entrée en mars dernier.

Je respecte l'indépendance de la banque centrale mais laissez-moi le dire clairement : je suis contre la politique monétaire et, par-dessus tout, les taux d'intérêt élevés.
Racep Tayyip Erdogan
Président turc

L'ex-président de la banque centrale turque sera remplacé par Murat Uysal, son gouverneur adjoint, qui a déjà assuré qu'il continuera à prendre ses décisions "de manière indépendante". En poste depuis 2016, il a déclaré être focalisé sur son "objectif principal", qui est d'instaurer "la stabilité des prix".