PUBLICITÉ

Erdogan veut pouvoir acquérir l'arme atomique

Murat Cetinmuhurdar/Presidential Press Office/Handout via REUTERS
Murat Cetinmuhurdar/Presidential Press Office/Handout via REUTERS
Tous droits réservés 
Par Euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La Turquie ne possède pas l'arme atomique et adhère au traité de non prolifération nucléaire depuis 1980.

PUBLICITÉ

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a critiqué mercredi le fait que certains pays, dont le sien, soient sous pression pour ne pas acquérir l'arme nucléaire.

"Certains (pays) possèdent des missiles avec des têtes nucléaires mais je ne devrais pas en avoir. Je n'accepte pas cela", a-t-il déclaré dans un discours dans la ville de Sivas (est).

La Turquie ne possède pas l'arme nucléaire et adhère au traité de non prolifération nucléaire depuis 1980.

M. Erdogan a fait ces déclarations alors qu'il ressert les liens en matière de défense avec la Russie tout en s'éloignant des Etats-Unis, allié historique d'Ankara au sein de l'Otan.

Les Etats-Unis ont réagi à la décision de la Turquie d'acheter le système russe de défense antiaérienne S-400 en l'éjectant de son programme d'avion furtif F-35.

Washington estime que la Russie pourrait rassembler des informations techniques stratégiques sur le nouveau F-35 si celui-ci était utilisé aux côtés d'un système S-400.

Vendredi, M. Erdogan avait suggéré que la Turquie pourrait se tourner vers la Russie pour trouver une solution alternative après son exclusion du programme F-35.

-Avec AFP-

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Syrie : Erdogan s'explique avec Poutine

Les marchés financiers sanctionnent Erdogan, la livre turque s'effondre

Imamoglu, la "force tranquille" qui donne une leçon au président Erdogan