Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Restructuration massive de la Deutsche Bank : 18 000 postes supprimés

Restructuration massive de la Deutsche Bank : 18 000 postes supprimés
Tous droits réservés
رويترز
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Quel avenir pour la Deutsche Bank ? La première banque allemande semble tenter le tout pour le tout face à une situation de crise.Et cela passe par un vaste plan de restructuration - le plus grand de son histoire : 18 000 postes supprimés à travers le monde, d'ici à 2022.

L'annonce a été faite ce dimanche, et dès ce lundi, des équipes entières étaient invitées à faire leur carton. Une casse sociale justifiée par la direction du groupe.

Nous devons nous recentrer sur certains secteurs, et abandonner d'autres activités dans lesquelles nous ne sommes pas suffisamment rentables. Cela concerne notamment notre activité sur les marchés actions.
Christian Sewing
PDG du groupe Deutsche Bank
Il faut garder à l'esprit que nous faisons cela aujourd'hui afin de garantir les emplois à l'avenir. C'est vrai que l'étape à franchir est douloureuse, sur le plan social. Mais c'est ce qui va permettre d'assurer un avenir meilleur.
Frank Schulze
Président du Comité d'entreprise de la Deutsche Bank

Cette restructuration devrait coûter à la banque plus de 7 milliards d'euros.

Après des années de pertes, la direction espère renouer avec les bénéfices l'an prochain. Mais cette prévision est encore très incertaine. D'où la méfiance des investisseurs.

L'action Deutsche Bank était dans le rouge ce lundi à la bourse de Francfort.

Cela marque la fin d'une trop longue période d'hésitation. Il était temps de prendre des décisions radicales pour relancer cette banque. En fait, c'est ce qu'il aurait fallu faire depuis 5 ou 6 ans.
Klaus Nieding
Ffédération allemande pour la protection des détenteurs de titres

L'agence de notation Moody's indique que ce plan de restructuration est un pas positif pour équilibrer les activités du groupe bancaire.

Pour autant, Moody's confirme une note de crédit A3 assortie d'une perspective négative.

- avec agences -