EventsÉvènements
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Les restes d'un ancien général de Napoléon retrouvés en Russie

Les restes d'un ancien général de Napoléon retrouvés en Russie
Tous droits réservés 
Par Nathan Joubioux
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le général Charles Etienne Gudin était l'un des généraux favoris de Napoléon Bonaparte. Tombé en 1812 sur le champ de bataille, sa dépouille a été découverte en Russie.

PUBLICITÉ

Plus de 200 ans après la mort du général Charles Etienne Gudin, des archéologues français et russes pensent avoir trouvé les restes de l'un des généraux préféré de Napoléon Bonaparte. Mort sur le champ de bataille en Russie, sa dépouille a été découverte dans la ville russe de Smolensk, à 400 kilomètres à l'ouest de Moscou,

Pour l'archéologue et historien Pierre Malinovsky qui a joué un rôle central dans la découverte, c'est l'aboutissement d'une longue période de recherche. Par exemple, selon les mémoires de Napoléon, l'une des jambes du général Gudin avait dû être amputée au-dessus du genou. Une particularité qui se retrouve sur la dépouille mise au jour en Russie. 

Rabochy-put.ru'/REUTERS

Décédé le 22 août 1812 à l'âge de 44 ans, le général a été touché par un boulet de canon lors de la calamiteuse campagne de la Russie. Un test ADN sera effectué pour identifier définitivement les restes, une procédure qui pourrait prendre plusieurs mois.

À sa mort, le cœur de Gudin fut recueilli pour être placé dans une chapelle du cimetière du Père Lachaise à Paris. Très respecté par Napoléon, ce dernier donna l'ordre d'inscrire le nom de son général sur l'Arc de Triomphe. Un buste a son effigie réside dans le château de Versailles et une rue de Paris porte son nom.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Le bicorne de Napoléon à Waterloo vendu pour 350 000 euros

Purges dans l'armée russe continuent, le chef d'état-major adjoint détenu

Russie : Vladimir Poutine reconduit Mikhaïl Michoustine au poste de Premier ministre