Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Hong Kong offre un climat optimal pour les entreprises innovantes

Hong Kong offre un climat optimal pour les entreprises innovantes
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Dans cette édition de Spotlight nous allons à la rencontre de ces entreprises de la haute technologie qui se sont installées à Hong Kong. Outre le climat propice aux affaires, la ville offre un environnement optimal pour la recherche et le développement du secteur high tech. Certaines entreprises européennes viennent d'ailleurs tirer profit des avantages de Hong Kong.

L'incubateur Cyberport

Cyberport est le principal centre de technologie numérique de Hong Kong et compte plus de 1300 entreprises. Fidèle à sa devise, "nous osons entreprendre", l'incubateur accueille des start-up fintech telles que FinFabrik. Cette jeune société, qui développe une technologie de trading numérique utilisant des protocoles blockchain, a bénéficié des supports mis à disposition par Cyberport.

à l'intérieur de l'incubateur Cyberport, à Hong Kong

"Quand les start-ups se développent, il faut avant tout expérimenter et avoir la possibilité d’échouer et de continuer. Un réseau de soutien comme Cyberport est très important pour aider les jeunes entreprises" explique Florian Spiegl, co-fondateur de la société.

La Silicon Valley du 21ème siècle

La stratégie des routes commerciales chinoises offre des opportunités aux entreprises qui s'installent à Hong Kong. La ville jouxte "The Greater Bay", un pôle composé d'une dizaines de villes du sud de la Chine. Cet ensemble ambitionne de devenir la SIlicon Valley du 21ème siècle. Elle compte 70 millions de consommateurs. C'est dans ce secteur que la Chine a construit le plus long pont maritime au monde, afin de fluidifier le trafic entre les différentes métropoles.

"Avec la politique «des nouvelles routes de la soie» et le schéma directeur de la région Greater Bay, il existe maintenant de nombreux échanges et interactions entre la partie continentale et Hong Kong" explique Eric Chan, chef de la mission publique de Cyberport.

La productivité et les sciences

Le conseil de la productivité de Hong Kong soutient des projets publics/privés, notamment la conception de véhicules sans conducteur, mais également l'agriculture hors sol ou les technologies de la santé et du sport. ¨Par ailleurs, le parc scientifique et technologique regroupe des laboratoires pour les entreprises de biotechnologie comme Ophtharmic, qui a bénéficié de subventions dès ses débuts. La société développe un moyen d'administrer des médicaments dans l’œil en utilisant des ultrasons plutôt que des aiguilles.

Des géants européens à Hong Kong

Des géants industriels européens comme Siemens développent à Hong Kong les technologies des futures villes intelligentes, pour optimiser la consommation d'énergie et améliorer la mobilité dans les ensembles urbains de demain. La mégalopole asiatique fait office de laboratoire, une vitrine pour les clients potentiels du monde entier.

"Hong Kong est le meilleur endroit pour le développement de la ville intelligente. Elle est très dense et très exigeante. Et quand je suis à Hong Kong, je pense que le parc scientifique est un pôle de premier plan en termes de mixité d’entreprises et d’écosystèmes" explique Eric Chong, PDG de Siemens Hong Kong.