Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

RDC : premier cas du virus Ebola à Goma

RDC : premier cas du virus Ebola à Goma
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Le scénario était redouté en République démocratique du Congo. Et voilà qu'il se confirme. Un premier cas du virus Ebola est recensé à Goma, la grande ville de l'Est du pays. Cette nouvelle "change toute la donne" selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Goma, peuplée d'un million d'habitants, est en effet une ville carrefour dans la région des Grands Lacs. La personne contaminée est un pasteur évangélique qui est décédé lors de son transfert à l'hôpital vers l'agglomération de Butembo, dans le nord de la province.

"Alors que nous commençons à peine à tenir le virus sous contrôle dans une région, il apparaît dans une autre, s'inquiète Tedros Adhanom Ghebreyesus, le directeur général de l'OMS. La violence et l'insécurité contribuent à affaiblir notre capacité à répondre au danger. Chaque attaque rend plus difficile la possibilité de tracer, vacciner et assurer des funérailles en toute sécurité. Chaque attaque donne à Ebola l'occasion de s'étendre. De plus, la méfiance publique, l'instabilité politique et la propagation de mythes et de désinformations sont des barrières significatives."

L'épidémie a été officiellement déclarée le 1er août 2018. Elle restait jusque là cantonnée dans le nord de la province de Butembo. Elle a déjà fait 1665 morts. Il s'agit de la deuxième épidémie d'Ebola la plus meurtrière de l'histoire en Afrique, après celle de 2013-2014 au Libéria, en Guinée, et en Sierra Leone.