Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Belgrade étrille le Premier ministre kosovar

Belgrade étrille le Premier ministre kosovar
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Belgrade étrille le Premier ministre kosovar, au lendemain de sa démission. Pour le président serbe, Aleksandar Vucic, il s'agirait d'une "ruse" pour gagner en popularité, à quelques mois des élections qui pourraient se tenir à l'automne, mais aussi pour différer les discussions entre les deux Etats.

Ramush Haradinaj a annoncé ce vendredi qu'il quittait ses fonctions pour répondre d'accusations de crimes de guerre devant la justice internationale.

Le chef du gouvernement kosovar doit être convoqué la semaine prochaine en tant que "simple citoyen" par le tribunal spécial international sur le Kosovo .

La juridiction est chargée d'enquêter sur les crimes présumés de la guérilla albanaise, incarnée par l'UCK, qui ont été commis au Kosovo à l'encontre des Serbes, des Roms et des opposants albanais au groupuscule, pendant le conflit qui a débuté en 1998, mais aussi au cours des années qui ont suivi.

Le tribunal qui siège à La Haye a été créé en 2015. Financé par l'Union européenne, il applique les dispositions du droit kosovar.