Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Un vent de dégagisme sur l'Ukraine

Un vent de dégagisme sur l'Ukraine
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Le nouveau président ukrainien Volodymyr Zelensky a voté ce dimanche pour son parti qui est donné grand favori des élections législatives.

Serviteur du peuple est le nom du parti présidentiel et c'est le même noms que la série télévisée dans laquelle Volodymyr Zelensky interprétait le rôle de président avant d'être élu triomphalement en avril dernier.

Selon les sondages, la victoire du parti du pouvoir est garantie et il espère même la majorité absolue faute de quoi Volodymyr Zelensky serait contrait à former une coalition.

Quant au parti pro russe de Iouri Boyko, selon les projections des sondeurs, il devrait rassembler entre 10 et 15 % des voix.

Au total, sauf surprise entre la moitié et les deux tiers des sièges du nouveau Parlement seront occupés par des députés élus pour la première fois.

"De tous les candidats, je soutiens ceux qui sont pour la vie et la paix. C'est ce que je veux, la vie et la paix. Le reste viendra après" dit un retraité sortant du bureau de vote.

"J'ai voté pour que l'Ukraine choisisse l'Europe et je suis très contente d'en avoir eu la possibilité. J'espère du changement et un avenir heureux. Gloire à l'Ukraine!" dit une autre électrice de Kiev interrogée.

La défaite annoncée des formations traditionnelles et l'arrivée en force du parti du nouveau président Vololdymy Zelensky marqueraient la fin d'une époque : celle où le personnel politique ukrainien était dominé des générations ayant grandi en Union soviétique