Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Le parti de Volodymyr Zelensky en tête des élections législatives

Le parti de Volodymyr Zelensky en tête des élections législatives
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Volodymyr Zelensky enchaîne les victoires politiques en Ukraine. Quatre mois après avoir été élu à la tête du pays, son parti Serviteur du peuple vient de remporter les élections législatives avec 42% des voix, selon les résultats partiels officiels.

Il s'agit du meilleur score jamais observé pour un scrutin de ce type en Ukraine.

"Félicitations à tous ! C'est un très bon résultat, un résultat symbolique. 73% aurait été mieux, mais nous remercions le peuple ukrainien pour son soutien. Merci à tous!", a déclaré Volodymyr Zelensky à l'issue des résultats de sortie des urnes.

Quatre autres partis devraient franchir le seuil de 5% de suffrages nécessaire pour entrer au Parlement. Il s'agit des prorusses de la Plateforme d'opposition (11,5%), suivie de trois formations pro-occidentales: Solidarité européenne de l'ex-président Petro Porochenko (8,9%), Patrie de l'ex-Première ministre Ioulia Timochenko (7,6%) et le parti Golos (Voix) fondé en mai par la superstar du rock ukrainien Sviatoslav Vakartchouk (6,3%).

Ce dernier a été invité par le président ukrainien à des négociations, en vue de former une coalition si le parti Serviteur du peuple n'atteint pas la majorité absolue (au moins 226 sièges).

Les sondages ne portant que sur la moitié des sièges qui sera pourvue au scrutin proportionnel, la composition exacte du nouveau parlement ne sera pas connue avant l'annonce des résultats dans les 199 circonscriptions, où le reste des députés sont élus au scrutin majoritaire.

Grâce à la présence massive de jeunes candidats sans expérience politique, 50 à 70% des députés devraient être de nouveaux visages, selon les experts. Un tournant pour cette ex-république soviétique dont le paysage politique a été jusqu'à présent dominé par des élites ayant grandi en URSS.