Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Ukraine : le vieux monde écarté du pouvoir

Ukraine : le vieux monde écarté du pouvoir
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Selon les dernières estimations, le parti du président ukrainien rassemble plus de 42,4 % des bulletins des élections législatives - un score nettement inférieur au 73 % d'électeurs qui avaient élu Volodymyr Zelensky en avril, mais suffisant pour renouveler très largement l'Assemblée nationale.

Volodymyr Zelensky, président ukrainien : "Félicitation pour ce fantastique résultat. 73 % auraient été mieux, mais nous sommes reconnaissants, je parle en mon nom et pour tous les Ukrainiens, nous sommes reconnaissant au peuple ukrainien pour son soutien."

Natalia Liubchenkova, Euronews : "Trois mois après l'élection de l'acteur Volodymyr Zelensky à la présidence, l'ambiance est à nouveau à la fête ici à Kiev au QG du parti Serviteur du Peuple. Le parti célèbre les avancées gagnées au Parlement, mais ne révèle pas encore qui occupera les postes clés."

Dès dimanche soir, Volodymyr Zelensky a réitéré au siège de son parti ses priorités : avant tout mettre en terme à la guerre avec séparatistes pro-russes du Donbas qui a fait plus de 13 000 morts en cinq ans et par ailleurs poursuivre la lutte contre la corruption.

Eugen Bragar, député élu de Serviteur du Peuple : "Nous maintenons notre ligne pro-européenne, nous devons annuler la loi sur l'immunité des députés, renouveler le gouvernement et proposer une loi sur le processus de destitution du président."

Quatre autres partis franchissent le seuil des 5 % de suffrages pour entrer au parlement mais sont loin derrière. On retiendra les 12,8 % du parti pro-russe et l'entrée au Parlement de Golos, le parti du rocker Sviatoslav Varatchouk qui obtient 6,5 %.

Irina Bekeshkina, politologue :"En Ukraine, les députés sont élus selon deux modes de scrutin : la moitié à la proportionnelle est issue des listes des partis, l'autre au scrutin est majoritaire dans les circonscriptions. Plus de la moitié des sièges électifs à la proportionnelle revient au parti du président, mais on ne connaît pas le résultat définitif dans les régions et donc on ne sait pas si le président pourra ou non gouverner sans faire de coalition."

Selon les projections des médias ukrainiens qui se basent sur des résultats partiels, le parti du président Volodymyr Zelensky serait en position de gouverner seul avec un Parlement dont la large majorité sera constituée de nouveaux visages.