Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

La Finlande veut envoyer du bois

La Finlande veut envoyer du bois
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

La Finlande compte 23 millions d'hectares de forêts ce qui représente 75% de son territoire. Avec une telle surface le pays semble suffisamment préparé pour lutter contre le changement climatique à travers une politique de reboisement. Les arbres absorbent et stockent les émissions de dioxyde de carbone. La recherche finlandaise s'attache donc dans ses pépinières à créer de nouvelles semences encore plus résistantes. "Le climat est en train de changer et nous devons produire plus rapidement que la nature", analyse la chercheure de l’Institut finlandais des ressources naturelles Satu Teivonen.

Les meilleures semences seront achetées par des entreprises commerciales. Elles les revendront ensuite à près d'un million de propriétaires de forêts. L'industrie forestière finlandaise tourne à plein régime. Près de 80 millions de mètres cubes de bois sont utilisés chaque année dans les usines de pâte à papier. Le gouvernement s'est engagé à atteindre la neutralité carbone d'ici 2035. Pour les ONG environnementales il faut agir encore plus rapidement. "Nous devons arrêter tous les subsides en faveur des énergies fossiles et nous devons y penser dès cet automne. Il faut des taxes plus élevées sur la tourbe par exemple, et d'autres énergies fossiles", insiste Hanna Aho de l’organisation Fingo.

A la tête de l'Union européenne jusqu'au mois de décembre, la Finlande veut montrer l'exemple pour convaincre ses 27 partenaires européens. "Nous voulons faire de cette transition une opportunité afin de préserver la compétitivité. Nous voulons aussi que ce soit une transition juste, qu'elle soit équitable", souligne Minna Kivimäki représentante permanente adjointe finlandaise auprès de l’UE. La Commission européenne a d’ailleurs publié mardi une communication pour fixer un nouveau cadre d'actions afin de protéger et restaurer les forêts du monde entier.