EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Cuba : le puissant cardinal Ortega est mort à 82 ans

Cuba : le puissant cardinal Ortega est mort à 82 ans
Tous droits réservés REUTERS/Fernando Medina
Tous droits réservés REUTERS/Fernando Medina
Par Laura Cambaud
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Il était l'artisan du dégel entre Cuba et les États-Unis, à l'époque de Raul Castro et de Barack Obama.

PUBLICITÉ

Les Cubains se souviendront de lui comme d'un homme de consensus.

Un habile diplomate

Le cardinal Jaime Ortega est décédé ce vendredi à Cuba des suites d'un cancer. Il était âgé de 82 ans. Au total, il a passé 35 années à la tête de l’Église cubaine. Et il n'a pas chômé. Plus que religieuse, sa fonction est même devenue éminemment politique.

Acteur du rapprochement entre les États-Unis et Cuba

Principal succès : messager du pape, il est devenu l'artisan du rapprochement entre les États-Unis et Cuba à l'époque de Barack Obama et de Raul Castro. Un dégel qui s'est accompagné de la visite historique du président américain sur l'île.

Depuis les années 90, cet habile diplomate est aussi parvenu à apaiser les relations entre le Cuba et le Saint-Siège. Auparavant, l’Église catholique était considérée comme opposée à la révolution castriste.

Le cardinal Ortega a aussi souvent servi d’intermédiaire entre le gouvernement et l’opposition politique, sans prendre parti.

A l'annonce de sa mort, les catholiques cubains ont pleuré un homme doux et proche de ses fidèles. Le gouvernement a salué son travail infatigable et son amour pour Cuba.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Les Cubains se pressent à La Havane pour monter à bord d'un navire de guerre russe

Deux navires de guerre russes sont arrivés à Cuba pour des exercices militaires

Ukraine : arrestation à Cuba de 17 personnes suspectées de recruter pour la Russie