Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Londres : collecte de couteaux contre la violence

Londres : collecte de couteaux contre la violence
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Binning Knives Saves Lives : jeter les couteaux sauvent des vies. C'est avec ce slogan que ces deux rappeurs veulent lutter contre la recrudescence des crimes à Londres. Ils passent de quartier en quartier pour proposer aux londoniens de se débarrasser de couteaux dont ils ne se servent pas.

"Nous voulons que le plus grand nombre possible de couteaux soient retirés de la circulation. Nous voulons sensibiliser le plus de gens possible aux dangers de posséder et de porter sur eux des couteaux," explique Courtney Barrett, rappeur et à l'initiative du projet Binning Knives Saves Lives.

La criminalité à l'arme blanche a atteint des niveaux records au Royaume-Uni en 2018, et ne montre aucun signe de ralentissement. Cette année déjà, plus de trente personnes ont été poignardées mortellement à Londres seulement. Un problème de sécurité auquel s'attelle la police.

"Poignardé à la jambe"

Reece Bamgbose qui avait 18 ans quand il a été attaqué dans le sud de la capitale. Les gens qui l'ont poignardé cherchaient son frère, qui se cachait. Après cela, Reece a eu peur de quitter sa maison car il était convaincu qu'il serait à nouveau pris pour cible.

"Mon frère fait partie d'un gang et j'ai été pris au piège. Je quittais ma maison pour aller dans un magasin, une journée normale en gros, et quand je suis arrivé au coin de la rue, trois types m'ont attaqué. J'ai réussi à m'échapper, mais l'un d'eux m'a poursuivi et m'a poignardé à la jambe gauche", raconte le jeune homme.

"Pour ce reportage, je me suis entretenue avec des travailleurs sociaux et des militants qui travaillent jour après jour avec les victimes et les auteurs de crimes à l'arme blanche. Et ils m'ont tous dit qu'il n'y a pas une seule raison à l'augmentation de ces crimes à Londres et dans tout le Royaume-Uni. Cela peut-être lié à beaucoup de choses, comme l'inégalité sociale, le manque d'accès aux établissements de soins de santé mentale, le manque de police dans la rue ou encore le manque de modèles positifs pour les jeunes hommes et les jeunes femmes", explique Amanda Coakley, correspondante d'euronews.

"Personne ne peut me manipuler"

Pour Reece, certains sont plus susceptibles de se faire manipuler. "Je pense que si la personne est faible d'esprit et peut être manipulée facilement, alors ce n'est pas bon. Parce que si je ne suis pas vraiment une personne forte, bon, je ne vais pas dire que mon frère est faible, mais parce que, moi, je suis fort, et bien personne ne peut me manipuler," ajoute le jeune homme.

De retour à Chingford Mount, voici les couteaux collectés à la fin de la journée. C'est un petit pas pour essayer de s'attaquer à un problème plus large. Les deux rappeurs ne baissent pas les bras et continuent de chanter leur message contre la violence.