L'"Ocean Viking" navigue vers sa première mission de sauvetage

L'"Ocean Viking" navigue vers sa première mission de sauvetage
Par Laura Berlioz
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Il prend la mer près de huit mois après l'arrêt de l'Aquarius. L'"Ocean Viking", le nouveau bateau affrété par SOS Méditerranée et Médecins sans frontières est en route vers la Libye malgré l'incertitude autour des ports d'accueil et de la fermeture des eaux italiennes.

PUBLICITÉ

Il lui faudra deux à trois jours pour arriver à destination. Hier soir le L’"Ocean Viking" a quitté Marseille pour entamer sa mission de sauvetage de migrants au large de la Libye. Un nouveau bateau affrété par SOS Méditerranée et Médecins sans Frontières, sous pavillon norvégien. Marins secouristes, médecins ou encore une sage femme, 31 personnes seront à bord pour leur porter secours.

" L_a semaine dernière 150 personnes sont mortes en mer. C'est comme si avion s'écrasait dans les eaux. Les gens acceptent cette situation. C'est devenu normal mais ce n'est pas normal. Nous allons essayer de faire notre maximum avec un plus petit bateau_.", affirme Alessandro Porro membre de l'équipe de sauvetage

L’"Océan Viking" va se heurter à plusieurs difficultés notamment l'incertitude autour des ports d'accueil. Le ministre italien de l'intérieur, lui, a signé deux nouveaux arrêtés interdisant aux bateaux humanitaires de pénétrer dans les eaux territoriales italiennes. Matteo Salvini s'était déjà opposé à la venue du précédent navire humanitaire l'Aquarius. Face aux obstacles, SOS Méditerranée a été contrainte de mettre fin à l’affrètement de ce navire en décembre dernier. Cette fois, pas question pour l'équipage de céder face aux attaques politiques comme l'explique Frédéric Penard, directeur des opérations chez SOS méditerranée : "De nombreux prétextes ont été utilisés contre l' Aquarius en son temps. Le pavillon, des procès prétextes.. Mais on fond on respecte le droit maritime et rien d'autre donc il n'y a aucune raison pour qu'on ait des soucis."

Le navire devrait être capable de recevoir 200 à 300 personnes. D'une capacité légèrement supérieure, l'Aquarius avait dû, un temps, abriter un millier de naufragés.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Lampedusa débordée après avoir accueilli plus de 1000 migrants en une journée

La Finlande maintient la fermeture de sa frontière avec la Russie jusqu'à nouvel ordre

Crise migratoire : plus de 63 000 décès ou disparitions entre 2014 et 2023