EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Harland & Wolff : le chantier du Titanic au bord de la faillite

Harland & Wolff : le chantier du Titanic au bord de la faillite
Tous droits réservés 
Par euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Ils ne sont plus que 130 à travailler pour Harland & Wolf. Faute de repreneur, le chantier naval du Titanic pourrait se retrouver sous le régime des faillites.

PUBLICITÉ

Le chantier naval du Titanic tout près de couler. En déclin depuis plus d'un demi-siècle, Harland et Wolff a finalement cessé son activité. Faute de repreneur, ce fleuron de l'industrie nord-irlandaise basé à Belfast, pourrait rapidement se retrouver sous le régime des faillites.

À son apogée pendant la Seconde Guerre mondiale, l'entreprise employait plus de 30 000 personnes. Aujourd'hui, ils ne sont plus que 130 à travailler ici à temps plein. Craignant de perdre leurs emplois, les travailleurs occupent depuis la semaine dernière le chantier naval.

Unite Trade Union, un syndicat représentant les ouvriers, a indiqué qu'il mettra tout en œuvre pour empêcher sa fermeture. Pour eux, une nationalisation de l'entreprise serait la meilleure des solutions.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Irlande du Nord : après deux ans de tumultes, le parlement va reprendre du service

No comment : l'Exposition Titanic à l'ombre de la disparition du Titan

Sous-marin disparu : "des restes humains présumés" découverts parmi les débris