Cet article n'est pas disponible depuis votre région

Les Etats-Unis imposent de nouvelles sanctions au Venezuela

Access to the comments Discussion
Par Laura Berlioz
Les Etats-Unis imposent de nouvelles sanctions au Venezuela

La pression américaine augmente sur Nicolas Maduro. Washington impose de nouvelles sanctions qui gèlent les avoirs du gouvernement vénézuélien aux Etats-Unis et mettent un terme à son commerce avec les autres pays. Objectif : pousser un peu plus le président Maduro à se retirer.

En déplacement au Pérou, le conseiller américain à la sécurité va plus loin. Les États-Unis sont prêts à cibler tout pays soutenant le président vénézuélien : "C’est un outil très rarement utilisé par les États-Unis. Nous l’avons fait avec parcimonie au cours des cinquante dernières années. Mais le régime de Maduro se joint maintenant à ce club exclusif d’États voyous comme Cuba, l’Iran, la Syrie et la Corée du Nord qui sont assujettis à cette forme de sanctions", affirme John Bolton .

Pour le ministre des Affaires étrangères du Venezuela, les États-Unis sont attirés par les richesses de son pays : "Nous savons que tout cela est dû au pétrole, nous savons tous que cela est dû aux richesses du Venezuela. Monsieur Donald Trump, concentrez-vous sur votre campagne électorale. Monsieur Donald Trump, concentrez-vous sur les conséquences de la haine et du racisme".

L'homme plébiscité à Washington reste Juan Guaido, le président de l'Assemblée nationale, autoproclamé chef d'état par intérim en janvier. En dehors des Etats-Unis, il bénéficie du soutien d'une cinquantaine d'autres états.