Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Les Etats-Unis imposent de nouvelles sanctions au Venezuela

Les Etats-Unis imposent de nouvelles sanctions au Venezuela
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

La pression américaine augmente sur Nicolas Maduro. Washington impose de nouvelles sanctions qui gèlent les avoirs du gouvernement vénézuélien aux Etats-Unis et mettent un terme à son commerce avec les autres pays. Objectif : pousser un peu plus le président Maduro à se retirer.

En déplacement au Pérou, le conseiller américain à la sécurité va plus loin. Les États-Unis sont prêts à cibler tout pays soutenant le président vénézuélien : "C’est un outil très rarement utilisé par les États-Unis. Nous l’avons fait avec parcimonie au cours des cinquante dernières années. Mais le régime de Maduro se joint maintenant à ce club exclusif d’États voyous comme Cuba, l’Iran, la Syrie et la Corée du Nord qui sont assujettis à cette forme de sanctions", affirme John Bolton .

Pour le ministre des Affaires étrangères du Venezuela, les États-Unis sont attirés par les richesses de son pays : "Nous savons que tout cela est dû au pétrole, nous savons tous que cela est dû aux richesses du Venezuela. Monsieur Donald Trump, concentrez-vous sur votre campagne électorale. Monsieur Donald Trump, concentrez-vous sur les conséquences de la haine et du racisme".

L'homme plébiscité à Washington reste Juan Guaido, le président de l'Assemblée nationale, autoproclamé chef d'état par intérim en janvier. En dehors des Etats-Unis, il bénéficie du soutien d'une cinquantaine d'autres états.