PUBLICITÉ

Urgence climatique : des portraits de Macron, exhibés tête en bas

Urgence climatique : des portraits de Macron, exhibés tête en bas
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Des militants écologistes ont défilé à Bayonne dimanche matin en exhibant des portraits d'Emmanuel Macron, tête en bas. Objectif : dénoncer l'urgence climatique.

PUBLICITÉ

Des portraits d'Emmanuel Macron, tenus à l'envers. Voilà la nouvelle idée de ces militants écologistes qui ont défilé ce dimanche à Bayonne, non loin de la ville de Biarritz qui accueille le sommet du G7.

Leur objectif est de dénoncer les incohérences du président français accusé de ne pas agir suffisamment face à l'urgence climatique. 

"Cela fait des années qu'on a des gens totalement incapables et qui ne se rendent pas compte de la situation de la planète, la planète encore elle se débrouillera sans nous, ce sont les humains qui sont en danger à cause de leurs conneries" se plaint une femme rencontrée dans la manifestation.

"Monsieur Macron ne respecte pas les accords sur les engagements climatiques, et il faudrait s'y mettre à un moment ou un autre. On a tous chauds et cela va finir par dérailler" critique un manifestant.

128 portraits décrochés

Vendredi matin encore, un portrait du chef de l'Etat a été décroché dans la mairie d'un petit village du Pays basque, Irissary. Un "pied de nez" face au dispositif de sécurité mis en place pour le G7, avec plus de 13 000 policiers. Il s'agirait du 128ème portrait décroché depuis février d'après les associations organisatrices.

Le décrochage symbolique de ces photographie du chef de l'Etat dans des dizaines de mairies françaises depuis février a conduit à 93 garde à vue de militants et 57 convocations, selon les mêmes sources.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

G7 : coup de théâtre avec la venue du chef de la diplomatie iranienne

Amazonie : Bolsonaro cherche des pare-feux

Nouvelle-Calédonie : Emmanuel Macron se rend dans l'archipel français