Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Le Brésil ne veut pas de l'aide du G7 pour l'Amazonie, au grand dam du chef Raoni

Amazonie, Matto Grosso, Canarana, 26 août 2019
Amazonie, Matto Grosso, Canarana, 26 août 2019 -
Tous droits réservés
REUTERS/Lucas Landau
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Le Brésil a rejeté l'aide de 20 millions de dollars proposée par le G7 aux pays d'Amazonie. C'est le chef du cabinet de Jair Bolsonaro qui l'a fait savoir, et la présidence brésilienne a confirmé. Dans le blog d'information du journal brésilien Globo où le chef de cabinet s'est exprimé, Onyx Lorenzoni a aussi demandé à Emmanuel Macron de "s'occuper de ses colonies" et il l'a raillé pour l'incendie de Notre Dame de Paris... La sphère bolsonariste continue donc de s'en prendre personnellement au chef d'état français.

Plus tôt, Bolsonaro, lui-même, avait mis en doute les intentions de la France et du G7 :

"Macron offre l'aide de pays riches à l'Amazonie. Est-ce que quelqu'un aiderait quelqu'un d'autre, sauf si c'est un pauvre, sans rien demander en retour ? Pourquoi surveillent-ils l'Amazonie ? Que veulent-ils là-bas depuis si longtemps ?"

Bolsonaro apporte ainsi de l'eau au moulin populiste des complotistes, alors que le célèbre chef indigène brésilien Raoni était reçu lundi à Biarritz, pour le dernier jour du sommet du G7.

C'était avant que le climato-sceptique président brésilien ne rejette l'offre de G7. Raoni avait plaidé pour sauver le poumon de la planète et il avait exprimé sa gratitude envers l'intervention d'Emmanuel Macron et les promesses de dons.

Raoni est le premier défenseur de la cause de l'Amazonie et des tribus qui y vivent, l'un des plus fervents opposants de la déforestation massive...