Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

155 migrants forcent la frontière espagnole à Ceuta

155 migrants forcent la frontière espagnole à Ceuta
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Ces hommes ont réussi leur pari. 155 migrants sont parvenus à franchir la frontière qui sépare le Maroc de l'enclave espagnole de Ceuta.

Originaires d'Afrique subsaharienne

Tous sont originaires d'Afrique subsaharienne, principalement de Guinée, indiquent les autorités locales. Ils ont franchi, à l'aube, la haute clôture surmontée de barbelés, profitant du brouillard pour échapper à la vigilance de la police.

C'est la première fois depuis un an que des migrants parviennent à entrer en force à Ceuta, l'une des seules frontières terrestres de l'Union européenne avec l'Afrique, avec l'enclave de Melilla.

Renvoyés vers le Maroc ?

Ces hommes pourraient être renvoyés de l'autre côté de la frontière par les autorités espagnoles. C'est ce qui était arrivé l'an passé à 116 migrants africains. Des expulsions condamnées par des organisations de défense des droits humains.

L'Espagne demeure l'une des principales portes d'entrée de l'immigration clandestine. Depuis le début de l'année, 3.427 migrants sont arrivés dans le pays par voie terrestre, soit 18,1% de moins qu'en 2018, selon le dernier bilan du ministère de l'Intérieur.