EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Texas : une fusillade fait 5 morts et 21 blessés

Texas : une fusillade fait 5 morts et 21 blessés
Tous droits réservés AFP PHOTO / ERNST VILLANUEVA
Tous droits réservés AFP PHOTO / ERNST VILLANUEVA
Par Laura Cambaud
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

L'assaillant a été abattu. C'est une énième tuerie de masse aux Etats-Unis.

PUBLICITÉ

Nouvelle fusillade meurtrière aux États-Unis ce samedi. Elle s'est déroulée au Texas, dans les villes de Midland et Odessa.

Un homme a ouvert le feu sur une voiture de patrouille, quand elle a tenté d'arrêter un véhicule. Il a ensuite continué à tirer sur des passants au hasard.

Un bilan meurtrier : quatre personnes ont été tuées et une vingtaine ont été blessées. Parmi ces blessés, trois policiers.

Mike Pence, vice-président des Etats-Unis, s'est adressé aux Américains : "Nous avons le cœur brisé pour toutes les personnes dont les proches ont été blessés, dont les proches ont perdu la vie suite à cette dernière tuerie de masse. Le président et moi même restons absolument déterminés à travailler avec les dirigeants des partis du Congrès pour prendre des mesures et nous attaquer à ce fléau des fusillade de masse perpétrées dans notre pays."

Le suspect abattu

Dans un premier temps, le suspect est parvenu à prendre la fuite. Les autorités sont finalement parvenues à l'abattre sur le parking d'un cinéma.

D'après le chef de la police local, le tireur présumé a agi seul et était connu des services de police, sans toutefois donner plus de précisions.

Cet énième drame survient moins d'un mois après la fusillade d'El Paso, qui avait fait 22 victimes, et celle de Dayton, où 9 personnes ont trouvé la mort.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Donald Trump s'est rendu dans les villes d'El Paso et Dayton sous les critiques

Etats-Unis : manifestations historiques contre les armes à feu

Trump confond le nom de son médecin tout en accusant Biden de déclin cognitif