PUBLICITÉ

Syrie : Erdogan s'explique avec Poutine

Syrie : Erdogan s'explique avec Poutine
Tous droits réservés AA
Tous droits réservés AA
Par Euronews avec AFP Reuters
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Recep Tayyip Erdogan s'est rendu à Moscou pour dire au président russe sa "détermination" sur le dossier syrien. La visite s'est déroulée quelques jours après le bombardement d'un convoi turc par l'armée syrienne dont la Russie est le principal allié.

PUBLICITÉ

Le président turc s'est rendu à Moscou pour dire à Vladimir Poutine sa "détermination" sur le dossier syrien qui les divise.

Dans la région d'Idleb, au nord de la Syrie, les soldats turcs et leurs alliés sont menacés par l'avancée de l'armée syrienne que la Russie soutient.

Vladimir Putin, président russe : "Avec le président turc, nous avons défini des mesures supplémentaires pour neutraliser les foyers terroristes d'Idleb, normaliser la situation dans la zone et dans toute la Syrie. Nous nous basons sur le principe la souveraineté, de l'indépendance et de l'intégrité territoriale de la Syrie qui ne doit pas être divisée en zones d'influence."

Recep Tayyip Erdoğan, president turc : "Malheureusement, les attaques qui ciblent les civiles renforcent la radicalisation de certains groupes. Les provocations du régime ont atteint un niveau qui constitue un risque pour la vie de nos soldats qui sont dans la région. Je veux exprimer clairement que notre droit à la légitime défense nous conduit a nous défendre le long de notre frontière. Et bien sûr, nous devons prendre les mesures nécessaires au bon moment. J'ai personnellement exprimé la détermination de notre pays sur cette question à mon cher ami Poutine."

La visite du président turc à Moscou s'est déroulée alors qu'un convoi militaire turc a récemment été bombardé par l'aviation syrienne.

Recep Tayyip Erdogan confirme néanmoins la poursuite de la coopération militaire avec la Moscou, notamment en ce qui concerne le système de défense anti-aérienne russe S-400 dont la Turquie s'est doté.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Erdogan veut pouvoir acquérir l'arme atomique

Russie : un remaniement parmi les proches de Vladimir Poutine

Russie : Vladimir Poutine reconduit Mikhaïl Michoustine au poste de Premier ministre