PUBLICITÉ

Une salle pour tout faire valser, à Vienne

"Salle de la colère" installée à Vienne (Autriche)
"Salle de la colère" installée à Vienne (Autriche) Tous droits réservés AFP
Tous droits réservés AFP
Par Olivier Peguy
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Une "cabine de la colère" a été installée devant le Volkstheater de Vienne (Autriche), où se joue une pièce consacrée à la folie destructrice. Cette installation permet de se défouler en cassant tous les objets qui s'y trouvent.

PUBLICITÉ

Votre patron vous agace ? Vos collègues vous gonflent ? Ras-le-bol de votre belle-mère, des embouteillages, du Brexit, des cris des gamins... ?

Plutôt que de passer vos nerfs sur le service de vaisselle offert par la grand-mère, allez donc à Vienne en Autriche, dans cette "cabine de la colère".

Il s'agit d'une installation conçue spécialement pour se défouler, en toute sécurité et en toute tranquillité, si on peut dire...

Vous venez ici, vous vous inscrivez. Quand c'est votre tour, vous entrez. Il y a des objets comme des assiettes et des vieux ordinateurs. Et vous pouvez défoncer tout ce que vous voulez.
Enna Zagorac
Responsable de l'installation, Volkstheater

La mise en place de cette installation dans le centre de Vienne coïncide avec la présentation d'une pièce de théâtre jouée juste à côté. Une pièce où il est question de folie destructrice.

On espère que les gens viendront d'abord ici pour se défouler et seront en suite relax pour assister à la représentation.
Enna Zagorac
Responsable de l'installation, Volkstheater

Profitez en, c'est gratuit, et ce sera accessible jusqu'à début octobre. Durée de la séance de défoulement : 5 minutes. C'est plus rapide qu'un cours de zumba. Et vous verrez, après, vous serez beaucoup plus cool ce week-end avec votre belle-mère.

- avec AFP -

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Ouverture de la 60ᵉ édition de la Biennale de Venise

Du ballet à l'Art déco, une balade artistique intime dans Tokyo

Fauconnerie, geeks et barbecue coréen : le meilleur du paysage culturel du Qatar en 2023