Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Mondial de basket : exploit des "Frenchies" qui sortent les Américains en quarts

Mondial de basket : exploit des "Frenchies" qui sortent les Américains en quarts
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Le "cocorico" que les supporteurs de l'équipe de France de basket ont poussé ce mercredi à Dongguan, en Chine, a été si fort qu'il a été entendu jusque dans l'Hexagone. En quarts de finale du Mondial-2019, les Bleus ont réalisé un exploit historique en battant pour la première fois en compétition officielle la brillante équipe américaine 100% NBA. Les doubles champions du monde et triples champions olympiques en titre se sont fait sortir sur un score final de 89-79.

La confrontation a été musclée. Les belles actions de Donovan Mitchell, l'arrière des Utah Jazz, avec 29 points marqués et 6 rebonds, n'ont pas suffi à freiner la cadence imposée par les joueurs français. Il faut dire que quatre "Frenchies", qui ont évolué la saison dernière en NBA, étaient là pour secouer les Américains. Le pivot du Jazz, Rudy Gobert - 21 points, 16 rebonds -, et l'arrière du Magic, Evan Fournier - 22 points, 4 passes décisives -, se sont particulièrement distingués.

Avec cette victoire historique, une première depuis 1948, les Bleus se qualifient pour les Jeux Olympiques.

Le Premier ministre français, Edouard Philippe, s'est empressé de féliciter les Bleus sur son compte Twitter :

Pleine concentration sur l'Argentine

En demi-finale de ce Mondial, l'équipe de France va se retrouver ainsi face à l'Argentine vendredi à Pékin. Si l'euphorie d'après-match est parfaitement légitime, les Français savent qu'ils doivent rapidement se concentrer sur le prochain objectif, d'autant qu'ils sont favoris. Le capitaine, Nicolas Batum, leur a d'ailleurs rapidement remis les pieds sur terre :

J'ai dit aux gars : pas de joie, on ne montre rien parce qu'on n'a rien fait. On a fait un gros quart contre une énorme équipe, on a fait un exploit certes, mais on n'a pas de médaille autour du cou. On peut être contents mais à minuit une minute, on passe à l'Argentine