Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

UE : débat sur de nouvelles taxes sur l'énergie et la régulation des cryptomonnaies

UE : débat sur de nouvelles taxes sur l'énergie et la régulation des cryptomonnaies
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Pour enrayer le changement climatique, il faut prendre des décisions radicales.

Voici le message lancé par Olaf Scholz, le ministre des finances allemand qui participe aujourd'hui à une réunion avec ses homologues à Helsinki.

"Nous avons un système européen d'échange des droits d'émissions très efficace qui concerne les grandes industries. Mais nous avons entamé un processus pour trouver de quelle façon nous pourrions diminuer les émissions de CO2 liées à la mobilité, au chauffage, à la gestion des déchets, à l'agriculture et des petites entreprises", avance Olaf Scholz.

La taxation de l'énergie sera au cœur des discussions. Selon le ministre des finances allemand , l'UE doit privilégier une approche internationale sur ce sujet pour atteindre les objectifs de baisse d'émission de CO2.

Autre sujet au menu des discussions : la future cryptomonnaie de Facebook, le Libra.

"Avec les conditions actuelles, nous pourrions refuser le développement du Libra au sein de l'UE. Ce qui est en jeu, c'est la sécurité des consommateurs, la stabilité financière dans l'UE et également la souveraineté des Etats européens", souligne Bruno Le Maire, le ministre français des finances.

Bruno Le maire pourrait s'opposer au développement du Libra, la crytpomonnaie de Facebook en Europe.

Les 28 pays de l'Union européenne n'ont pas encore de véritable système pour réguler les cryptomonnaies. La France réclame l'instauration rapide de règles pour encadrer ces monnaies virtuelles, notamment popularisées par le Bitcoin.