DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

La France plaide pour la réintégration du Soudan à la communauté internationale

euronews_icons_loading
La France plaide pour la réintégration du Soudan à la communauté internationale
Tous droits réservés  EBRAHIM HAMID / AFP
Taille du texte Aa Aa

La France plaide en faveur du retrait du Soudan de la liste noire américaine des Etats soutenant le terrorisme.

En visite à Khartoum, le ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian a déclaré que Paris ferait pression en ce sens auprès des Etats-Unis. Il a également plaidé pour la réintégration du Soudan à la communauté internationale.

Le Soudan vient d'entrer dans une période de transition avec un conseil souverain mi-civil mi-militaire à sa tête, après des décennies d'autoritarisme sous Omar el-Béchir, destitué par l'armée le 11 avril dernier sous la pression populaire.

L'inscription depuis des décennies du Soudan sur cette liste et les sanctions américaines imposées pendant 20 ans (1997-2017) ont isolé ce pays et asphyxié son économie. La contestation qui a mené à la destitution de Béchir a été déclenchée en décembre 2018 par le triplement du prix du pain.

Les Etats-Unis avaient accusé le Soudan de soutenir des groupes djihadistes ( le fondateur du réseau Al-Qaïda, Oussama ben Laden, a vécu à Khartoum entre 1992 et 1996 ) et de violation des droits humains notamment au Darfour.

Cette visite est la première du genre de la part d'un haut diplomate français en plus d'une décennie.

Le Drian a rencontré le Premier ministre Abdallah Hamdok et le général Abdel Fattah al-Burhane, chef du Conseil souverain.

Il a réitéré le soutien de la France à Khartoum face aux défis à venir : reconstruire une économie moribonde et conclure des accords de paix avec les groupes rebelles dans les zones de conflit des Etats du Darfour, du Kordofan-Sud et du Nil-Bleu.