PUBLICITÉ

Israël rouvre le passage d'Erez pour permettre l'acheminement de l'aide vers le nord de Gaza

Les organisations humanitaires mettent en garde contre une catastrophe humanitaire dans la bande de Gaza.
Les organisations humanitaires mettent en garde contre une catastrophe humanitaire dans la bande de Gaza. Tous droits réservés Ohad Zwigenberg/Copyright 2024 The AP All rights reserved
Tous droits réservés Ohad Zwigenberg/Copyright 2024 The AP All rights reserved
Par euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le Programme alimentaire mondial estime qu'environ 1,1 million de personnes dans la bande de Gaza, soit près de la moitié de la population, "luttent contre une faim et une famine catastrophiques".

PUBLICITÉ

Israël a rouvert le point de passage d'Erez pour permettre à l'aide d'entrer dans le nord de Gaza.

Depuis des semaines, les organisations humanitaires mettent en garde contre une catastrophe humanitaire dans la bande de Gaza.

Le Programme alimentaire mondial estime qu'environ 1,1 million de personnes dans la bande de Gaza, soit près de la moitié de la population, "luttent contre une faim et une famine catastrophiques".

Selon le colonel Moshe Tetro, chef de l'administration de coordination et de liaison du COGAT (Coordination of Government Activities in the Territories) pour Gaza, "Comme vous pouvez le voir derrière moi, ce sont les premiers camions qui sont arrivés ici aujourd'hui en provenance de Jordanie et nous allons faire fonctionner ce point de passage tous les jours, je l'espère".

Blinken salue "les progrès" d'Israël... et presse le Hamas pour l'accord sur les otages

Le secrétaire d'État américain Antony Blinken a déclaré qu'Israël avait réalisé des "progrès significatifs" en vue de l'acheminement d'une aide supplémentaire.

Il s'est rendu au point de passage de Kerem Shalom avec le ministre israélien de la Défense, Yoav Gallant, pour discuter des moyens d'étendre l'opération humanitaire.

L'un des défis qui restent à relever est de s'assurer que l'aide, lorsqu'elle est acheminée, peut être distribuée efficacement à l'intérieur de Gaza. Et nous devons nous assurer qu'elle n'est pas entravée par le Hamas.
Antony Blinken
Secrétaire d'État américain

M. Blinken, qui effectue sa septième tournée diplomatique au Moyen-Orient depuis le 7 octobre, a exhorté le Hamas à accepter un accord présenté par les médiateurs égyptiens. Cet accord prévoit la libération de 33 otages israéliens en échange d'un plus grand nombre de Palestiniens détenus dans les prisons israéliennes.

L'accord prévoit également une suspension des hostilités, avec la possibilité de prendre ultérieurement des mesures en vue d'un cessez-le-feu permanent.

M. Blinken a déclaré qu'Israël avait fait des "compromis importants" avec l'accord de trêve et que le Hamas "devrait l'accepter".

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Gaza : la CIJ rejette la demande du Nicaragua contre l'Allemagne

Guerre à Gaza : "la seule solution est de la partager la terre" (Borrell)

Espoir d'une trêve à Gaza : le Hamas donnera sa réponse ce lundi