Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Tuerie à la préfecture de police : une attaque terroriste ?

Préfecture de police de Paris, le 03/10/2019
Préfecture de police de Paris, le 03/10/2019 -
Tous droits réservés
REUTERS/Philippe Wojazer
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

En France, le parquet anti-terroriste a été saisi dans l'enquête sur l'attaque au couteau à la préfecture de police de Paris. Les enquêteurs semblent privilégier la piste d'une radicalisation de l'assaillant pour expliquer son acte.

En France, l'enquête sur l'attaque au couteau à la préfecture de police de Paris a pris un tour nouveau ce vendredi, puisque c'est désormais le parquet national anti-terroriste qui est chargé de l'affaire.

Les éléments rassemblés jusque là ont conduit les enquêteurs à requalifier les faits en "assassinat et tentative d'assassinat sur personne dépositaire de l'autorité publique en relation avec une entreprise terroriste".

L'assaillant se serait donc radicalisé : à quel moment, au contact de qui, de quoi ?

Sa compagne était toujours en garde à vue de vendredi soir.

Les investigations sont en cours.

L'agresseur a poignardé cinq de ses collègues. Quatre sont décédés, la 5ème a été hospitalisée.

L'individu a ensuite été abattu.

Cela faisait plus de 15 ans qu'il travaillait là.

D'après le ministre de l'Intérieur, il n'avait jamais présenté de difficultés comportementales.

- avec agences -