DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Tuerie à la préfecture de police : une attaque terroriste ?

euronews_icons_loading
Préfecture de police de Paris, le 03/10/2019
Préfecture de police de Paris, le 03/10/2019   -   Tous droits réservés  REUTERS/Philippe Wojazer
Taille du texte Aa Aa

En France, le parquet anti-terroriste a été saisi dans l'enquête sur l'attaque au couteau à la préfecture de police de Paris. Les enquêteurs semblent privilégier la piste d'une radicalisation de l'assaillant pour expliquer son acte.

En France, l'enquête sur l'attaque au couteau à la préfecture de police de Paris a pris un tour nouveau ce vendredi, puisque c'est désormais le parquet national anti-terroriste qui est chargé de l'affaire.

Les éléments rassemblés jusque là ont conduit les enquêteurs à requalifier les faits en "assassinat et tentative d'assassinat sur personne dépositaire de l'autorité publique en relation avec une entreprise terroriste".

L'assaillant se serait donc radicalisé : à quel moment, au contact de qui, de quoi ?

Sa compagne était toujours en garde à vue de vendredi soir.

Les investigations sont en cours.

L'agresseur a poignardé cinq de ses collègues. Quatre sont décédés, la 5ème a été hospitalisée.

L'individu a ensuite été abattu.

Cela faisait plus de 15 ans qu'il travaillait là.

D'après le ministre de l'Intérieur, il n'avait jamais présenté de difficultés comportementales.

- avec agences -