DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Les déménagements du Brexit

euronews_icons_loading
Les déménagements du Brexit
Taille du texte Aa Aa

Kristina Larsson travaille pour l'Agence européenne du médicament et ne pensait jamais poursuivre sa carrière aux Pays-Bas. Initialement basé à Londres, l'établissement a déménagé à Amsterdam à cause du Brexit. La famille a donc fait ses bagages et ne souhaite pas regarder en arrière. "Nous ne sommes pas reconnaissant au Brexit, mais pour nous en tant que famille cela a changé nos vies de vivre dans une ville plus petite que Londres", explique-t-elle

Kristina fait partie des 728 membres de l'agence qui se sont installés aux Pays-Bas. Noël Wathion travaille depuis plus de 20 ans dans l'établissement. Mais ces derniers temps son activité s'est concentrée sur le Brexit. Il reconnait que ce déménagement a parfois été "un peu chaotique". Mais l’enjeu pour l’agence est d'anticiper l'impact du Brexit sur les opérations.

Quelle que soit l'issue du Brexit, l'Agence européenne du médicament est appelée à rester aux Pays-Bas. Le bâtiment est neuf et il ouvrira ses portes en janvier. En cette période de transition Roz Fremder a pour mission d'aider les équipes. Elle est optimiste pour ces nouveaux arrivants. "Je pense qu'il y a un défi émotionnel mais (…) c'est une expérience positive", explique-t-elle. Cette expérience dépasse l’Agence européenne du médicament puisque plus d'une centaine d'entreprises ont décidé de quitter Londres pour rejoindre les Pays-Bas depuis le référendum sur le Brexit.