DERNIERE MINUTE

L'offensive turque dans le nord de la Syrie suspendue pendant cinq jours

L'offensive turque dans le nord de la Syrie suspendue pendant cinq jours
Tous droits réservés
REUTERS/Huseyin Aldemir
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

La Turquie va suspendre son offensive pendant cinq jours. Ce cessez-le-feu provisoire a été annoncé par le vice-président américain Mike Pence lors d'une conférence de presse organisée à Ankara. Mike Pence a ajouté que la Turquie mettra fin à son opération après un retrait des forces kurdes de ce secteur durant ce délai.

L'offensive turque "s'arrêtera complètement lorsque ce retrait aura été terminé" durant cette période de suspension, a précisé Mike Pence à l'issue de son entretien avec le président turc Recep Tayyip Erdoğan.

le vice-président américain a, en outre, indiqué que les sanctions prises contre la Turquie seraient levées lorsqu'Ankara aura mis effectivement fin à l'offensive conformément à l'accord conclu jeudi.

La Turquie a rapidement confirmée cette suspension temporaire de 120 heures, par la voix du chef de la diplomatie turque Mevlut Cavusoglu. "Nous suspendons l'opération, nous ne l'arrêtons pas", a ainsi déclaré le ministre turc des Affaires étrangères en ajoutant que "Nous pourrons arrêter l'opération seulement lorsque (les forces kurdes) se seront retirées complètement de la région".

Donald Trump a salué dans la foulée la "bonne nouvelle" de la suspension de l'offensive turque, "Des millions de vies vont être épargnées", a ainsi tweeté le président des Etats-Unis.

Le vice-président américain Mike Pence avait rencontré le président Erdoğan ce jeudi après-midi à Ankara. Après une poignée de main glaciale, les deux hommes se sont entretenus pendant près de quatre heures. Les relations entre les deux pays s'étaient tendues depuis le début de l'offensive turque, qui a suscité un tollé international.

REUTERS/Huseyin Aldemir

L'offensive turque contre les kurdes du nord-est syrien a déjà fait près de 500 morts, dont une centaine de civils, et provoqué le déplacement de 300 000 personnes depuis son lancement, le 9 octobre.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.