DERNIERE MINUTE

Camion de l'horreur : la police britannique tente de reconstituer l'itinéraire

Camion de l'horreur : la police britannique tente de reconstituer l'itinéraire
Tous droits réservés
REUTERS/Hannah McKay
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Près de deux jours après de la découverte de 39 corps sans vie à l'arrière d'un camion, la police britannique cherche encore à éclaircir de nombreuses zones d'ombre. Le camion frigorifique a été retrouvé dans la nuit de mardi à mercredi. À l'intérieur du conteneur, les dépouilles de 39 personnes dont huit femmes. Tous étaient de nationalité chinoise.

Le camion avait fait la traversée depuis le port de Zeebrugge, en Belgique. Y a-t-il alors eu une faille dans les contrôles qui aurait permis aux migrants de s'introduire dans le conteneur ? Le responsable du port assure qu'il n'en est rien car les conteneurs frigorifiques arrivent scellés.

« Avant de monter dans le ferry, les conteneurs sont vérifiés, explique Peter Degroote. Si les scellés du conteneur sont toujours en place, alors il est autorisé à être embarqué. »

La police tente de reconstituer l'itinéraire du groupe. C'est d'autant plus difficile que le camion, en provenance de Dublin, a seulement pris en charge le conteneur à son arrivée en Angleterre. Son conducteur, un Nord-Irlandais de 25 ans, a été arrêté. Selon les forces de l'ordre britanniques, les filières d'immigration clandestine emploient des méthodes de plus en plus risquées pour échapper au renforcement des contrôles.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.