DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Camion de l'horreur : la police britannique tente de reconstituer l'itinéraire

euronews_icons_loading
Camion de l'horreur : la police britannique tente de reconstituer l'itinéraire
Tous droits réservés  REUTERS/Hannah McKay
Taille du texte Aa Aa

Près de deux jours après de la découverte de 39 corps sans vie à l'arrière d'un camion, la police britannique cherche encore à éclaircir de nombreuses zones d'ombre. Le camion frigorifique a été retrouvé dans la nuit de mardi à mercredi. À l'intérieur du conteneur, les dépouilles de 39 personnes dont huit femmes. Tous étaient de nationalité chinoise.

Le camion avait fait la traversée depuis le port de Zeebrugge, en Belgique. Y a-t-il alors eu une faille dans les contrôles qui aurait permis aux migrants de s'introduire dans le conteneur ? Le responsable du port assure qu'il n'en est rien car les conteneurs frigorifiques arrivent scellés.

« Avant de monter dans le ferry, les conteneurs sont vérifiés, explique Peter Degroote. Si les scellés du conteneur sont toujours en place, alors il est autorisé à être embarqué. »

La police tente de reconstituer l'itinéraire du groupe. C'est d'autant plus difficile que le camion, en provenance de Dublin, a seulement pris en charge le conteneur à son arrivée en Angleterre. Son conducteur, un Nord-Irlandais de 25 ans, a été arrêté. Selon les forces de l'ordre britanniques, les filières d'immigration clandestine emploient des méthodes de plus en plus risquées pour échapper au renforcement des contrôles.