DERNIERE MINUTE

Brexit : l'homme des rappels à l'ordre prend sa retraite

21/10/2019
21/10/2019 -
Tous droits réservés
Parliament TV via REUTERS
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Ses rappels à l'ordre l'ont fait connaître bien au-delà des murs lambrissés de la chambre des Communes.

John Bercow tire ce jeudi sa révérence, conformément à ce qu'il avait annoncé il y a quelques semaines.

Rien ne le prédestinait à accéder au poste honorifique de Speaker. Fils d'un chauffeur de taxi, diplômé d'une modeste université, loin de Cambridge et Oxford. Il milite dans sa jeunesse au parti conservateur, devient député à 34 ans. Constamment réélu, il est choisi par ses pairs, le 22 juin 2009, pour présider la chambre.

Il devient ainsi le 157ème à s'asseoir sur ce large siège en cuir vert, pour arbitrer les discussions parfois houleuses. Plus jeune titulaire, à 46 ans, de cette prestigieuse fonction, John Bercow s'est employé à la dépoussiérer, abandonnant certains éléments de la tenue traditionnelle comme la perruque. En juin 2017, il permet aux députés de siéger sans cravate.

Il a introduit plusieurs petits changements, en permettant par exemple, à davantage de députés de pouvoir s'exprimer, en autorisant de plus longues questions adressées au Premier ministre, en ouvrant les débats aux questions urgentes. Davantage de députés ont pu s'exprimer.
Bronwen Maddox
Directrice de l'Institute for Government

John Bercow restera dans l'histoire politique britannique non seulement pour ses cravates bariolées, mais aussi et surtout comme étant celui qui aura eu à arbitrer les interminables débats sur le Brexit, donner la parole ou la reprendre aux Premiers ministres David Cameron, Theresa May et aujourd'hui Boris Johnson.

Ce dernier lui a d'ailleurs rendu hommage.

Même si nous avons été en désaccord sur certaines innovations législatives que vous avez favorisées, il ne fait aucun doute pour moi, que vous avez été un grand serviteur de ce parlement et de cette chambre des Communes.
Boris Johnson
Premier ministre britannique

Ému, John Bercow a remercié les Parlementaires ainsi que son épouse et ses enfants, à qui il consacrera désormais davantage de temps.

Son successeur sera désigné lundi.

- avec agences -

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.