DERNIERE MINUTE

Dans la rue, les Libanais célèbrent leur indépendance

REUTERS/Andres Martinez Casares
REUTERS/Andres Martinez Casares
Taille du texte Aa Aa

La fête de l'indépendance est particulière cette année au Liban. Pas de parade officielle sur le front de mer, ni de cérémonie protocolaire au palais présidentiel.

Le défilé militaire a eu lieu au ministère de la Défense ce vendredi 22 novembre en présence du président Michel Aoun, et du Premier ministre démissionnaire Saad Hariri dans une ambiance morose, à des années lumières de celle de la place des martyrs, dans le centre ville de Beyrouth.

Ce haut lieux de la contestation a vu converger des dizaines de milliers de libanais pour une immense parade civile organisée grâce aux réseaux sociaux.

"Nous sommes venus aujourd'hui pour célébrer le Jour de l'Indépendance, là où chaque année l'armée libanaise organise sa cérémonie" se réjouit une manifestante. "Nous avons décidé que l'indépendance était aussi pour le peuple parce que nous avons lancé cette révolution. Il s'agit d'une révolution populaire et nationale. Tout le monde veut exprimer cela et quel meilleur endroit que la place des martyrs pour le faire" poursuit-elle.

Depuis le 17 octobre, le Liban vit au rythme d'une protestation sans précédent contre l'ensemble des dirigeants politiques, jugés incompétents et corrompus. Ce mouvement a insufflé chez des centaines de milliers de Libanais de tous bords le désir d'un chamboulement du système de gouvernance.

Pour l'heure, aucune issue au bras de fer avec le pouvoir n'est en vue, et la crise économique s'aggrave dans le pays. Si le mouvement est resté pacifique jusque-là et la réponse des autorités mesurée, deux personnes sont mortes en marge des manifestations.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.