DERNIERE MINUTE

Greta Thunberg : "les gens sous-estiment la force des enfants en colère"

REUTERS/Pedro Nunes
REUTERS/Pedro Nunes
Taille du texte Aa Aa

La jeune activiste Greta Thunberg a débarqué mardi à Lisbonne après avoir traversé l'Atlantique à bord d'un catamaran de 14 mètres.

L'adolescente suédoise, devenue le symbole de la défense de l'environnement, ne prend pas l'avion afin de limiter son empreinte carbone. Il lui a donc fallu 20 jours pour regagner l'Europe et se rendre dans les prochaines heures à Madrid pour la COP25, le sommet mondial sur le climat, qui a débuté lundi.

"Je pense que les gens sous-estiment la force des enfants en colère" a-t-elle déclaré dès son arrivée au Portugal. "Nous sommes en colère parce que nous sommes frustrés et ce, pour une bonne raison. S'ils veulent que nous cessions d'être en colère, ils devraient peut-être arrêter de nous mettre en colère" a-t-elle lancé.

La ministre chilienne de l'environnement Carolina Schmidt, présidente de la COP25, estime que la jeune suédoise a été capable de "faire bouger les choses, d'ouvrir les cœurs de nombreux jeunes et de nombreuses personnes partout dans le monde".

"Nous avons besoin de cette énorme force pour intensifier l'action climatique [...] Nous avons donc besoin de Greta ici avec toute cette force" a-t-elle ajouté.

Greta Thunberg s'était rendue à New York en bateau en septembre dernier pour assister au sommet de l'ONU sur le climat. Elle y avait dénoncé l'inaction des dirigeants mondiaux, dans un discours poignant qui avait fait le tour du monde. La jeune militante doit se joindre, ce vendredi à la marche pour le climat , dans la capitale espagnole.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.