Attaque à Moscou, le FSB visé ?

Attaque à Moscou, le FSB visé ?
Tous droits réservés MIKHAIL KIRAKOSYAN, AP, all rights reservedMIKHAIL KIRAKOSYAN
Par euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Un agent a été tué et d'autres blessés, le tireur abattu. L'enquête est ouverte, mais l'incident a eu lieu alors que Vladimir Poutine participait à une cérémonie en l'honneur du contre-espionnage russe.

PUBLICITÉ

Quelle était la motivation du tireur ? L'enquête est ouverte, mais tout porte à croire que c'est le FSB qui était visé. Les circonstances de l'attaque d'hier soir à Moscou restent floues. Les premiers tirs ont éclaté aux abords du siège du service fédéral de sécurité russe, l'ancien KGB, en plein centre-ville. La fusillade qui a suivi a coûté la vie à un agent du FSB. Deux autres ont été grièvement blessés. Au total, cinq personnes sont hospitalisées selon les autorités. Le tireur a été abattu.

"Nous avons entendu des coups de feu", explique un jeune témoin, "mais on a pas fait plus attention que ça, puis vers 18h10, on a de nouveau entendu des tirs et 5 minutes après des gens ont couru dans le café où j'étais et les employés ont éteint les lumières et fermé les portes."

Cette fusillade a eu lieu quelques heures après la fin de la grande conférence de presse annuelle de Vladimir Poutine, alors qu'il participait à une cérémonie en l'honneur du contre-espionnage russe.

Le président russe a dirigé le FSB en 1998-1999 et avait son bureau dans l'immeuble des services secrets, près duquel l'incident a eu lieu. Il a aussi été agent du KGB à l'époque soviétique, notamment en Allemagne de l'Est.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

La Russie dit avoir abattu deux hommes suspectés d'avoir fomenté des actes terroristes

Inondations en Russie : des centaines de sinistrés manifestent pour obtenir des compensations

La journaliste américaine Alsu Kurmasheva reste en prison