DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Attaque à Moscou, le FSB visé ?

Attaque à Moscou, le FSB visé ?
Tous droits réservés
MIKHAIL KIRAKOSYAN, AP, all rights reserved - MIKHAIL KIRAKOSYAN
Taille du texte Aa Aa

Quelle était la motivation du tireur ? L'enquête est ouverte, mais tout porte à croire que c'est le FSB qui était visé. Les circonstances de l'attaque d'hier soir à Moscou restent floues. Les premiers tirs ont éclaté aux abords du siège du service fédéral de sécurité russe, l'ancien KGB, en plein centre-ville. La fusillade qui a suivi a coûté la vie à un agent du FSB. Deux autres ont été grièvement blessés. Au total, cinq personnes sont hospitalisées selon les autorités. Le tireur a été abattu.

"Nous avons entendu des coups de feu", explique un jeune témoin, "mais on a pas fait plus attention que ça, puis vers 18h10, on a de nouveau entendu des tirs et 5 minutes après des gens ont couru dans le café où j'étais et les employés ont éteint les lumières et fermé les portes."

Cette fusillade a eu lieu quelques heures après la fin de la grande conférence de presse annuelle de Vladimir Poutine, alors qu'il participait à une cérémonie en l'honneur du contre-espionnage russe.

Le président russe a dirigé le FSB en 1998-1999 et avait son bureau dans l'immeuble des services secrets, près duquel l'incident a eu lieu. Il a aussi été agent du KGB à l'époque soviétique, notamment en Allemagne de l'Est.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.