DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Les Néo-Zélandais ont rendu leurs armes

Les Néo-Zélandais ont rendu leurs armes
Tous droits réservés
Euronews
Taille du texte Aa Aa

Le programme de rachat d'armes à feu lancé en Nouvelle-Zélande s'est achevé vendredi à minuit. La police a récupéré plus de 56 000 armes, un nombre important pour un pays de moins de cinq millions d'habitants. Les lobbies des armes à feu ont encore donné de la voix ce vendredi, manifestant pour réclamer la démission du ministre de l'Intérieur.

Ce grand programme de rachat d'armes a été décidé après la tuerie de Christchurch, le 15 mars dernier. 51 personnes, des fidèles musulmans, avaient été tuées près de deux mosquées, provoquant une onde de choc dans le pays.

Le gouvernement planche à présent sur l'instauration d'un registre des armes. Objectif : s'assurer que leurs détenteurs n'ont pas déjà commis de crimes violents ou ne présentent pas de fragilité mentale.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.