DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

À la découverte Riems, "l'Alacatraz aux virus", dans le nord de l'Allemagne

euronews_icons_loading
À la découverte Riems, "l'Alacatraz aux virus", dans le nord de l'Allemagne
Tous droits réservés  Screenshot AFP
Taille du texte Aa Aa

Cette simple clôture derrière laquelle s'ébrouent des animaux cache en réalité une installation qui ressemble à une prison. L'île allemande de Riems, dans la mer Baltique, est surnommée "L'Alcatraz des virus". Des scientifiques y étudient des agents pathogènes tels que la rage, la peste porcine africaine, le virus de Crimée-Congo ou Ebola en testant leurs effets sur des grands animaux tels que sangliers, porcs ou vaches. Objectif : développer un vaccin contre ces virus animaux potentiellement mortels pour l'homme.

Franz Conraths, le vice-président du Friedrich-Loeffler-Institut donne un exemple d'infection de ces animaux. "Les individus prennent des produits de viande de cochons venant de régions où la fièvre porcine africaine est présente et ils ne se comportent pas de manière appropriée, explique-t-il. Autrement dit, on jette un sandwich à la saucisse et au beurre qu'on ne veut plus manger parce qu'on ne l'aime plus. Et l'agent pathogène est dans la saucisse, il va aux cochons sauvages et ainsi ils s'infectent."

L'île compte plus de 10 000 animaux, des moustiques aux souris en passant par les poissons ainsi qu'une centaine de grands animaux. L'accès à l'île est bien sûr réglementé. Les contrôles de sécurité sont nombreux. Les scientifiques qui y travaillent doivent enfiler une combinaison spéciale de protection. Aucune autre installation de ce type n'existe ailleurs en Europe. Il faut aller au Canada ou en Australie pour trouver des équipements similaires.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.