DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

La Corée du Nord menace les Etats-Unis d'une attaque sidérante

euronews_icons_loading
La Corée du Nord menace les Etats-Unis d'une attaque sidérante
Tous droits réservés  AP
Taille du texte Aa Aa

A l'image des lumières dans le ciel pour le grandiose spectacle de Nouvel An, c'est un feu d'artifice de menaces qui est venu hier soir de Corée du Nord. Kim Jong Un a annoncé la fin du moratoire sur les essais nucléaires et missiles balistiques intercontinentaux et promis une action "sidérante" contre les Etats-Unis. Une déclaration belliqueuse du dictateur nord-coréen, qui tranche avec les promesses d'apaisement des deux dernières années. Pourquoi ce revirement ? Kim Jong Un accuse les Etats-Unis de se comporter comme des "voyous", et dénonce les exercices militaires conjoints avec la Corée du Sud, ou encore le renforcement des sanctions contre son pays.

Les Etats-Unis ont réagi avec modération, appelant à l'apaisement. On est loin à Washington des menaces proférées en 2017, de déclencher "le feu et la fureur" sur la Corée du Nord.

"Il représente son pays, je représente le mien, a déclaré calmement Donald Trump, nous devons faire ce que nous avons à faire, mais il a signé un contrat. Il a conclu un accord, sur la dénucléarisation, et ça a été signé, c'était la phrase numéro 1, la dénucléarisation. Ça a été conclu à Singapour. Je pense que c'est un homme de parole, on verra bien, mais je pense que c'est un homme de parole."

Les pourparlers sont dans l'impasse depuis l'échec du sommet de Hanoï en février 2019. Selon les analystes Kim Jong Un joue un jeu dangereux, en brandissant la menace nucléaire dans l'espoir de voir les sanctions levées.